NOUVELLES

Red Bull, c'est mieux à deux

26/07/2013 07:28 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT

Tir groupé de Sebastian Vettel et Mark Webber lors de la première séance d'essais libres à Budapest, vendredi matin, sur le circuit du Hungaroring.

Vettel a tourné en 1 minute 22 secondes et 723/1000. Il a devancé son coéquipier de 2 dixièmes de seconde. Ils ont été les deux seuls à descendre dans les 82 secondes au tour.

Le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus) a fait le troisième chrono (1:23,010), devant la Ferrari de Fernando Alonso (1:23,099), 4e de la matinée, en ne roulant qu'avec les pneus mi-durs (medium), soit les gommes les plus dures fournies cette semaine par Pirelli.

C'est ce qui explique en grande partie les deux secondes d'écart avec la pole position de 2012 réalisée par Lewis Hamilton, dans une McLaren.

Les deux pilotes Mercedes-Benz, Nico Rosberg, 8e temps, et Hamilton, 13e temps, on découvert ces nouveaux pneus Pirelli renforcés, car ils n'avaient pas pu les essayer à Silverstone lors des essais (jeunes et pneus) en raison de la sanction qu'a imposé la FIA à l'équipe allemande pour avoir fait des essais privés non autorisés en mai à Barcelone, à la demande de Pirelli.

Un seul pilote de réserve a disputé cette séance, le Vénézuélien Rodolfo Gonzalez dans la Marussia habituellement pilotée par Max Chilton.

Lors de la deuxième séance, vendredi, les pilotes sortiront en pneus tendres pour commencer à réfléchir au compromis idéal entre performance et usure, entre temps au tour et dégradation des gommes italiennes.

PLUS:rc