NOUVELLES

Chaussures de contrefaçon : Nero Bianco plaide coupable

26/07/2013 11:48 EDT | Actualisé 25/09/2013 05:12 EDT

Le Groupe Nero Bianco reconnaît avoir importé et vendu des chaussures de contrefaçon fabriquées en Chine. L'entreprise devra payer des amendes totalisant 225 000 $.

Il y a deux ans, la GRC avait saisi plus de 7400 paires de chaussures contrefaites, notamment dans un entrepôt de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. La valeur de la marchandise était estimée à 400 000 $ US.

Les imitations saisies portaient des marques populaires telles que Nike, Adidas, DC, Alife et Circa.

Peu de temps après la saisie, près de 3000 paires de chaussures supplémentaires avaient été rapportées aux autorités par un dirigeant de l'entreprise. Des accusations portées à l'endroit de deux administrateurs de Nero Bianco ont d'ailleurs été abandonnées.

Deux des cinq entreprises visées par les imitations, DC et Circa, ont accepté d'offrir les chaussures saisies à un l'organisme de charité de Québec, Collaboration santé internationale. Les autres chaussures de sport seront détruites.

La marchandise saisie était destinée à la vente dans les boutiques opérant sous la bannière Club Chaussures.

PLUS:rc