NOUVELLES

Un test développé à Québec pour détecter la bactérie E. coli

19/07/2013 08:38 EDT | Actualisé 18/09/2013 05:12 EDT

Un test plus rapide pour détecter la bactérie E. coli dans la viande sera développé par des chercheurs de Québec.

Le Centre de recherche en infectiologie de l'Université Laval vient de recevoir une subvention de Génome Alberta, un organisme qui finance la recherche basée sur l'ADN.

Le directeur du centre de recherche, le Dr Michel G. Bergeron explique que les méthodes actuelles sont sécuritaires, mais pas assez rapides. Ce manque de rapidité occasionne des problèmes importants selon le chercheur.

« On va détecter en amont, avant que la viande soit commercialisée », explique-t-il.

Les résultats du test mis au point seront connus beaucoup plus rapidement. « Notre technologie nous permettra d'identifier les microbes responsables de contamination alimentaire dans la viande en 6 à 8 heures au lieu de 4 à 6 jours », précise le Dr Bergeron.

Un appareil d'analyse des tests a été mis au point par l'équipe du chercheur à Québec afin d'identifier la bactérie E. Coli et d'autres organismes microscopiques.

Les résultats des recherches menés par l'équipe du Dr Bergeron seront connus d'ici un an. Les tests devront ensuite être homologués par Santé Canada.

PLUS:rc