NOUVELLES

Un opposant russe remis en liberté au lendemain de sa condamnation

19/07/2013 05:02 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT

Alexeï Navalny, l'une des figures de proue de l'opposition politique russe, a été remis en liberté vendredi, une journée à peine après avoir été condamné à cinq ans de prison pour une affaire de détournement.

La libération a été accordée par un tribunal après que des procureurs eurent soutenu que puisque M. Navalny est candidat à la mairie de Moscou aux élections municipales de l'automne, un maintien en détention l'empêcherait de faire campagne.

La remise en liberté demeurera en vigueur tant que la procédure d'appel de son verdict de culpabilité n'aura pas été complétée.

Au sortir du tribunal, Alexeï Navalny, souriant, a remercié ses partisans qui ont manifesté, jeudi, après le prononcé du verdict et de la peine d'emprisonnement.

Alexeï Navalny, qui est âgé de 37 ans, a soutenu que le procès avait été institué pour des raisons politiques afin de faire taire les critiques envers le Kremlin et intimider l'opposition.

Il a attiré l'attention du public par un blogue dans lequel il dénonçait vigoureusement la corruption. Il a aussi été l'un des chefs de file lors de la vague de manifestations qui a éclaté à la fin de 2011, à la suite des élections législatives nationales qui ont été marquées par des allégations de fraude à grande échelle.

Il avait déjà qualifié le parti de Vladimir Poutine, Russie unie, de « parti des escrocs et de voleurs », une expression qui était devenue un cri de ralliement pour l'opposition naissante au dirigeant russe.

La Presse Canadienne

PLUS:rc