Lac-Mégantic: nouvelle aide de Québec aux entrepreneurs et travailleurs sinistrés

Publication: Mis à jour:
COLETTE ROY
Radio-Canada.ca

La Sûreté du Québec établit maintenant à 47 le nombre de victimes de la catastrophe ferroviaire survenue à Lac-Mégantic. Ce nombre inclut les disparus dont les corps n'ont pas encore été retrouvés.

Québec versera 5000 $ aux entrepreneurs et travailleurs autonomes sinistrés de Lac-Mégantic qui ne peuvent recevoir d'assurance-emploi à la suite de la tragédie et aidera au déménagement de commerces dans un nouveau centre-ville temporaire.

La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, en a fait l'annonce vendredi.

La première mesure touche les entrepreneurs et travailleurs autonomes de la zone sinistrée et ceux à l'extérieur de la zone dont la majorité de la clientèle est située dans la zone sinistrée. Des chèques seront émis dès mercredi. La ministre estime qu'une centaine de travailleurs autonomes pourraient se prévaloir de cette « aide de subsistance ».

Élaine Zakaïb a précisé en entrevue que cette aide fait partie des 60 millions de dollars débloqués pour la communauté Lac-Mégantic.

Pour ce qui est du déménagement des entreprises, de nouveaux condos commerciaux seront construits pour les accueillir. Québec appuiera financièrement le déménagement, et les discussions se poursuivent avec la municipalité à ce sujet.

« Quatre-vingt-dix-huit commerces sont touchés, mais ça ne veut pas dire qu'ils seront tous relocalisés. Environ 45 commerces seraient détruits, ce sont les principaux visés par le nouveau centre-ville temporaire », a dit Mme Zakaïb.

« L'aide annoncée leur permettra de se remettre en marche et de faire face à la perte de revenus due à la baisse de l'activité et la perte de clientèle. La Ville compte agir rapidement pour débuter la relocalisaiton des commerces. Dès lundi, un groupe de travail doit élaborer un plan de relocalisation », a expliqué la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche.

La mairesse n'est pas encore en mesure de préciser où sera situé le nouveau centre-ville temporaire. Les administrateurs doivent tenir compte de l'approvisionnement en eau et en électricité ainsi que du système d'égout qui desservira le nouveau secteur.

Aide attendue des entrepreneurs

Cette aide est à première vue bien accueillie dans le milieu des affaires.

« Cette annonce concrétise des promesses qui pouvaient paraître vagues. Ça permet de rassurer les entrepreneurs, qui ne sont pas habitués d'avoir de l'aide [de cette nature]. C'est un baume sur une certaine détresse et ça rassure les gens », affirme en entrevue Michèle Tardif, directrice générale et commissaire industrielle du Centre local de développement de la MRC du Granit.

Cette dernière ajoute que les entrepreneurs devront se concerter et se regrouper, notamment dans le secteur du commerce de détail, pour déterminer le type de bâtiments le plus approprié pour abriter les locaux.

Toutefois, l'incertitude entourant les délais de réintégration de la zone sinistrée (encore interdite) inquiète les entrepreneurs. « Le déménagement temporaire, si c'est pour 3 mois ou 2 ans, ça représente des besoins très différents », explique-t-elle.

http://www.radio-canada.ca/sujet/lac-megantic Consultez notre section spéciale.