NOUVELLES

Attentat de Boston : un policier suspendu après la publication de photos de Tsarnaev  

19/07/2013 03:51 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT

La publication d'images de Djokhar Tsarnaev crée le malaise au sein de la police d'État du Massachusetts, qui a suspendu un de ses membres. Ce dernier a rendu publiques sans autorisation des photos du présumé auteur de l'attentat de Boston au moment de son arrestation le 19 avril.

Sur les photos prises par l'agent suspendu Sean Murphy, Tsarnaev paraît ensanglanté et le point rouge du laser d'un tireur est visible sur son front.

Se confiant à Boston Magazine, qui a publié ces images, Sean Murphy affirme que son intention était de montrer le « vrai terroriste et non pas quelqu'un de maquillé et bien habillé pour faire la couverture du Rolling Stone. »

Murphy reproche au magazine Rolling Stone d'avoir fait sa couverture avec une photo quasi romantique de l'adolescent de 19 ans. Il accuse le journal de « valoriser le visage du terrorisme ». « Ce gars est le diable », a-t-il déclaré au Boston Magazine.

Sean Murphy, policier depuis 25 ans, a documenté les coulisses de la capture de Tsarnaev et fourni au Boston Magazine des centaines de photos.

La police du Massachussetts n'a pas tardé à réagir en indiquant que l'agent Sean Murphy allait faire l'objet d'une enquête interne.

Son badge et son arme de service lui ont été retirés jeudi soir, ainsi que sa carte de policier, son téléphone portable et son ordinateur, rapporte Boston magazine.

La publication des photos est « complètement inacceptable », a déclaré une porte-parole du procureur fédéral, qui poursuit Djokhar Tsarnaev à Boston en indiquant que l'agent suspendu avait transmis ces photos sans autorisation de ses supérieurs.

PLUS:rc