NOUVELLES

Recours collectif à Lac-Mégantic : des sociétés pétrolières ajoutées aux entreprises visées

18/07/2013 11:40 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT

De grandes société pétrolières figurent maintenant sur la liste des intimés de la requête d'autorisation du recours collectif déposée à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic.

L'avocat méganticois Daniel Larochelle, qui a déposé cette requête à Sherbrooke lundi, a indiqué qu'elle a été amendée afin que des entreprises telles que World Fuel Services Corp. et Irving Oil soient inscrites.

La requête allègue que les grandes entreprises pétiolières visées ont omis de prendre les mesures appropriées pour s'assurer que les produits pétroliers contenus dans les wagons du train qui a déraillé soient correctement entreposés et transportés en toute securité. D'autres entreprises pourraient s'ajouter à la liste, a précisé l'avocat.

Cette demande en recours collectif a été déposée au départ contre la compagnie Montreal, Maine and Atlantic Railway ainsi que sa maison-mère Rail World.

Elle est inscrite au nom de deux Méganticois, Yannick Gagné et Guy Ouellet.

Yannick Gagné est le propriétaire du Musi-Café, qui a été complètement détruit lors de l'incendie. Trois de ses employés sont morts dans la tragédie et douze autres se retrouvent sans emploi.

De son côté, Guy Ouellet a perdu sa conjointe qui a été tuée dans la tragédie. Il souffre de stress intense et d'anxiété et n'a pas été en mesure de retourner travailler.

Me Daniel Larochelle, qui représente les deux plaignants, a demandé le soutien de firmes d'avocats de Montréal, Toronto, New York et San Francisco

L'avocat, qui pratique le droit depuis 15 ans à Lac-Mégantic, a lui-même perdu son immeuble commercial, et sa résidence se trouve dans la zone rouge. Comme la plupart des Méganticois, il connaissait personnellement plusieurs victimes de la tragédie.

« Stress post-traumatique, angoisse, deuil, perte de temps, douleur, inconvénients : tous les éléments qu'on retrouve habituellement, que l'on appelle les dommages moraux dans une requête en responsabilité civile, sont inclus dans ce recours », a indiqué lundi soir Me Larochelle en entrevue à 24 heures en 60 minutes, sur les ondes de RDI

Il explique que par conséquent, tous les citoyens de Lac-Mégantic pourraient faire partie de ce recours collectif, et que les montants réclamés seraient différents selon la catégorie de plaignants.

La présentation de la requête est prévue le 16 septembre. Il reviendra ensuite à la Cour supérieure de décider si un tel recours est autorisé.

PLUS:rc