NOUVELLES

Mohamed Harkat serait de plus en plus libre

18/07/2013 12:49 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT
CP

Mohamed Harkat, un homme d'Ottawa soupçonné d'être un collaborateur d'Al-Qaïda, s'est fait retirer son bracelet GPS après l'avoir porté pendant sept ans, confirme sa conjointe, Sophie Harkat.

Ce bracelet électronique qu'il portait à la cheville permettait aux autorités de le retracer en tout temps.

Le gouvernement du Canada avait assoupli récemment ses conditions de libération, lui permettant notamment d'utiliser son téléphone cellulaire.

M. Harkat, un réfugié algérien arrêté en décembre 2002 en vertu d'un certificat de sécurité, est assigné à résidence, à Ottawa, avec des conditions très strictes depuis sept ans. Il habite avec son épouse.

L'ancien livreur de pizza et préposé dans une station-service a toujours nié tout lien avec le terrorisme.