NOUVELLES

Les parents de Trayvon Martin se disent choqués par l'acquittement de Zimmerman

18/07/2013 10:17 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT
Getty
Americans angry at the acquittal of George Zimmerman in the death of black teen Trayvon Martin protest in Los Angeles, California July 14, 2013. A jury in Sanford, Florida late Saturday found Zimmerman, a volunteer neighborhood watchman, not guilty of shooting dead Martin, a 17 year-old unarmed teen on the night of February 26, 2012. AFP PHOTO / ROBYN BECK (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP/Getty Images)

MIAMI - Les parents de Trayvon Martin ont accordé des entrevues, jeudi, aux émissions télévisées du matin aux États-Unis, se disant toujours en état de choc après l'acquittement de George Zimmerman pour la mort de leur fils de 17 ans.

À l'émission «Today» de MBC, la mère de l'adolescent, Sybrina Fulton, s'est demandée si le jury avait considéré la fusillade sous le point de vue de Trayvon.

«C'était un adolescent. Il avait peur. Il a couru», a dit Mme Fulton, qui estime que le système de justice a abandonné son fils.

«Nous n'avons pas eu le verdict que nous voulions, parce que nous voulions qu'il (George Zimmerman) soit tenu responsable de ses actes.»

Le père de Trayvon, Tracy Martin, a affirmé qu'il était toujours incrédule face au verdict rendu samedi soir par un jury de six femmes, après un procès de trois semaines en Floride.

«Nous pensions dans notre coeur qu'il serait reconnu coupable», a-t-il dit. «Nous pensions que le meurtrier de notre enfant non armé serait reconnu coupable du crime qu'il a commis.»

À l'émission «Good Morning America» de la chaîne ABC, Tracy Martin a déclaré que les jurées n'avaient pas eu l'occasion de connaître son fils. «Elles ne le connaissaient pas en tant qu'être humain», a-t-il affirmé.

Les parents de Trayvon Martin pensent toujours que George Zimmerman, qui s'identifie comme Hispanique, a fait du profilage racial contre leur fils.

«Je pense que si Trayvon avait été Blanc, cette histoire ne serait jamais arrivée», a dit M. Martin.

Sybrina Fulton et Tracy Martin ont déclaré qu'ils soutenaient la démarche du gouvernement fédéral. Le département de la Justice a annoncé dimanche qu'il étudierait le dossier pour voir si des accusations de violation des droits civils pourraient être portées après l'acquittement de George Zimmerman.

Le surveillant de quartier volontaire, qui était accusé de meurtre non prémédité, a toujours maintenu avoir tué Trayvon Martin en situation de légitime défense.

La mère de Trayvon pense que le verdict envoie «un terrible message aux autres garçons noirs».

«Ils ne peuvent marcher trop vite. Ils ne peuvent marcher trop lentement. Que sont-ils censés faire? Comment peuvent-ils rentrer à la maison sans que les gens présument qu'ils ont fait quelque chose de mal?», a lancé Sybrina Fulton.

La mère a déclaré à l'émission «CBS This Morning» que son fils n'était pas un voleur.

«Il était simplement parti au magasin et il revenait à la maison», a-t-elle dit. «Le fait que quelqu'un l'ait vu et l'ait pris pour un cambrioleur est le problème qui a déclenché toute l'affaire.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Procès Zimmerman: manifestations en réaction à lacquittement