NOUVELLES

Costa Concordia: le capitaine demande au juge que l'épave soit examinée

18/07/2013 03:14 EDT | Actualisé 17/09/2013 05:12 EDT
Getty Images
Costa Concordia captain Francesco Schettino leaves after a session of the trial in the Costa Concordia cruise ship disaster on April 15, 2013 in Grossetto. The deadly Costa Concordia cruise ship disaster returns to court in Italy today with the start of a long series of indictment hearings against six suspects including captain Francesco Schettino. AFP PHOTO / TIZIANA FABI (Photo credit should read TIZIANA FABI,TIZIANA FABI/AFP/Getty Images)

GROSSETO, Italie - Le capitaine du Costa Concordia a demandé jeudi au juge qui préside son procès pour homicide involontaire d'ordonner que des tests soient effectués sur l'épave du bateau afin de déterminer pourquoi certains systèmes sont tombés en panne après que le navire eut heurté un récif au large d'une île italienne en janvier 2012, faisant 32 morts.

La réponse à la requête de Francesco Schettino ne sera pas connue avant l'automne. Le magistrat Giovanni Puliatti a ajourné le procès jusqu'au 23 septembre, au terme de deux jours d'audience.

Schettino est également accusé d'avoir provoqué un naufrage et d'avoir abandonné le Costa Concordia avant que tous les passagers et membres d'équipage n'aient été évacués.

Ses avocats soutiennent que la collision n'a fait aucune victime, mais que la défaillance d'un générateur de secours et de compartiments étanches a créé des problèmes durant l'évacuation, moment où les décès sont survenus.

INOLTRE SU HUFFPOST

Un an après, le Costa Concordia toujours échoué près de l'Italie