NOUVELLES

Avenir de Corneau et Cantin : pourparlers en cours

18/07/2013 04:48 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

Le syndic responsable du dossier de l'épicier Corneau et Cantin, Pierre Martin, confirme que des discussions sont en cours avec un joueur important de la distribution alimentaire dans le dossier de la relance de l'entreprise régionale.

Une proposition devrait être faite aux créanciers d'ici le 12 août.

Corneau Cantin s'est placée la semaine dernière sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité.

Inquiétudes

Cette possibilité de voir l'épicier régional passer sous contrôle extérieur inquiète, puisque son rôle auprès de l'industrie agroalimentaire régionale dépasse de beaucoup ses parts de marché.

Le président-directeur général de Morille Québec, Simon-Pierre Murdock, affirme que Corneau et Cantin est une des seules épiceries à mettre de l'avant les produits du terroir.

La directrice par intérim de la Table agroalimentaire, Carine Blenny, qualifie Corneau et Cantin de véritable vitrine. Elle soutient que les touristes qui découvrent des produits régionaux et qui veulent en acheter sont généralement dirigés vers cette épicerie.

« C'est facile, ils sont là, la plupart des produits sont disponibles, c'est une vitrine importante », dit-elle.

Carine Blenny et Simon-Pierre Murdock espèrent un sauvetage de Corneau et Cantin qui préserverait ce rôle de soutien aux entreprises agroalimentaires en développement.

PLUS:rc