NOUVELLES

Un dentiste de Québec poursuit le ministère de la Santé et le Conseil cri

17/07/2013 11:08 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

Un chirurgien-dentiste de Québec poursuit le ministère québécois de la Santé et le Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie-James pour plus d'un million de dollars.

Philippe Zhen Fei Wang, un résident du secteur Saint-Émile, tient ces organisations responsables de ses nombreux problèmes de santé.

Le chirurgien-dentiste a travaillé au centre de santé du Conseil Cri à Mistissini jusqu'en octobre 2010. Il a dû ensuite quitter son travail, aux prises avec une toux chronique.

Selon la poursuite déposée en Cour supérieure, une inspection de l'établissement a démontré une importante contamination qui a forcé sa fermeture. Pas moins de 14 espèces de moisissures auraient été découvertes.

Les médecins de Philippe Zhen Fei Wang attribuent ses problèmes de santé à la présence de ces moisissures.

L'homme de 41 ans dit souffrir de toux et sinusites chroniques, d'asthme, d'anxiété et de fatigue depuis son passage au centre de santé. Le chirurgien-dentiste réclame au total d'un million 160 000 dollars puisqu'il est en arrêt de travail depuis près de trois ans.

La requête indique que ce père de quatre enfants ne sait pas s'il pourra à nouveau pratiquer la dentisterie puisqu'il a développé une hypersensibilité chimique à certains produits.

Philippe Zhen Fei Wang reproche au ministère de la Santé du Québec et au Conseil Cri de la santé d'avoir fait preuve de négligence en ne lui offrant pas un milieu de travail sain et sécuritaire.

Un texte de Yannick Bergeron

PLUS:rc