NOUVELLES

Sécurité publique : la Ville de Sainte-Marie pourrait se tourner vers la SQ

17/07/2013 10:18 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT



La Ville de Sainte-Marie en Beauce songe à faire appel aux services de la Sûreté du Québec pour assurer la sécurité de ses citoyens.

Le maire Rosaire Simoneau a déjà entamé des pourparlers avec la SQ à ce sujet. M. Simoneau affirme qu'il envisage cette option puisque les négociations avec le Service de police de la Ville de Sainte-Marie n'ont rien donné depuis des mois.

Les policiers sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2010, et les deux parties n'arrivent pas à s'entendre.

Toujours selon le maire de Sainte-Marie, les demandes des policiers municipaux coûteraient trop cher à la municipalité. « On ne trouve pas de solution gagnant-gagnant pour les parties. Avec les calculs que le trésorier a faits et l'état des négociations, c'est sûr qu'on ne peut pas satisfaire aux demandes de nos policiers », affirme le maire.

La Ville de Sainte-Marie embauche en ce moment une quinzaine de policiers.

Depuis novembre 2012, la Sûreté du Québec assure les services de sécurité publique dans la municipalité de Saint-Georges. Une majorité de citoyens s'était opposée à ce changement de même que la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec.

La décision ou non de se tourner vers les services de la SQ à Sainte-Marie sera prise d'ici le début de 2014.

PLUS:rc