NOUVELLES

McIlroy se défend

17/07/2013 07:08 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

Rory McIlroy ne s'en fait pas trop avec les déboires qu'il connaît cette année. Et il considère qu'il n'a pas besoin des conseils de Nick Faldo.

McIlroy a fait fi d'une suggestion de l'ancien vainqueur de six tournois majeurs à l'effet qu'il devrait passer plus de temps à se concentrer sur le golf, déclarant mercredi que Faldo « devrait savoir à quel point ce sport est difficile par moments. »

McIlroy a remporté son deuxième titre majeur l'été dernier en l'emportant facilement au Championnat de la PGA, mais le Nord-Irlandais de 24 ans a de la difficulté à trouver ses repères cette année, après avoir changé d'équipement. À l'approche de l'Omnium britannique, certains ont laissé entendre que ses activités en dehors du terrain l'ont amené à négliger sa préparation et à relâcher son niveau de concentration.

Plus tôt cette semaine, Faldo a semblé se joindre à ce groupe quand il a incité McIlroy à passer les deux prochaines décennies à se concentrer exclusivement sur son golf, en parlant d'une fenêtre d'opportunité, et déclaré que ce n'est qu'après qu'il pourra commencer à savourer les bénéfices qui viennent avec le statut de vainqueur de plusieurs tournois du grand chelem.

« C'est quoi le problème? a lancé McIlroy. Je n'ai pas très bien fait depuis six mois, mais c'est correct. Je vais bien. Je mène une bonne vie. Alors, vous savez, ça ne me dérange pas. Je suis bien avec où j'en suis. Et comme je l'ai dit, je travaille fort. J'ai le sentiment de travailler sur les bonnes choses. Tôt ou tard, ça va changer pour le mieux et je recommencerai à soulever des trophées. »

Faldo a dit estimer que les déboires de McIlroy sont attribuables avant tout à son approche mentale.

« L'idéal, c'est d'aller au club de golf à neuf heures le matin, frapper des balles toute la journée et quitter à cinq heures, a déclaré Faldo. Il faut se concentrer sur le golf et rien d'autre. En espérant qu'à la retraite, dans la quarantaine ou la cinquantaine, tu pourras le savourer pendant 40 autres années. Alors, concentre-toi sur le golf. »

McIlroy a dit avoir l'intention de disputer 108 trous d'entraînement à Muirfield dans les jours précédant l'Omnium britannique et il s'est dit en désaccord avec l'horaire proposé par Faldo.

« Dans les faits je vais sur le terrain à 6h15 et je sors du gymnase à 18h15, alors c'est une journée de 12 heures et non de huit heures comme il le suggère, a déclaré McIlroy. Nick devrait savoir à quel point ce sport est difficile par moments. Il s'est déjà retrouvé dans notre position. Il devrait savoir la somme de travail que nous y investissons tous. »

Bientôt de retour au sommet?

McIlroy s'est dit convaincu qu'il ne manque pas grand-chose pour qu'il recommence à bien jouer. Et qu'il n'y a surtout pas lieu de paniquer.

« C'est comme la vie, a-t-il affirmé. Tu vas avoir des hauts et des bas. Il s'agit de trouver la façon de composer avec les bas. Ouais, je n'ai pas joué mon meilleur golf cette année, mais il y a des signes que c'est encore là. Il s'agit de faire ces choses-là plus souvent. Mais, oui, ç'a été difficile, je suppose, d'essayer d'expliquer pourquoi je ne joue pas bien ou que je n'ai pas obtenu les résultats souhaités depuis six mois. »

McIlroy a dit faire de son mieux pour éviter de prendre connaissance des commentaires des autres, bien qu'il était clair qu'il était déjà au courant des déclarations de Faldo.

« Évidemment, c'est difficile à éviter parfois, a-t-il noté. Il faut avoir la confiance et la foi en soi que tu fais les bonnes choses et que ce que tu fais va finir par te permettre de te rendre là où tu veux aller. »

PLUS:rc