NOUVELLES

Le Festival de Montreux utilise par erreur la photo d'un enfant assassiné en France

17/07/2013 03:59 EDT | Actualisé 15/09/2013 05:12 EDT

Le prestigieux festival de jazz de Montreux est sous le feu des critiques après avoir utilisé par erreur, pour illustrer une publicité, la photo d'un enfant assassiné en France en 1984.

Un internaute a révélé mardi qu'une photo retouchée de Grégory Villemin avait été utilisée pour illustrer une publicité pour la garderie d'enfants du Festival de Montreux, qui figurait à la dernière page de son journal Montreux Jazz Chronicle.

Un jeune graphiste qui cherchait une image d'enfant sur Google pour illustrer la publicité est tombé sur celle du petit Grégory sans savoir de qui il s'agissait et l'a utilisée, a expliqué un porte-parole du festival, assurant que les organisateurs mesuraient « la gravité »  de cette « erreur regrettable ».

La rédaction du Montreux Jazz Chronicle a également sa part de responsabilité, a ajouté le porte-parole.

Les parents du petit Grégory, assassiné en 1984 à l'âge de 4 ans, souhaitent porter plainte contre le Festival, selon leur avocat Thiery Moser. « Cet argument de l'erreur commise par un jeune débutant est pitoyable. Et nous entendons agir en justice pour obtenir réparation du préjudice qui a été causé », a déclaré l'avocat à la chaîne de télévision France 3 Lorraine.

L'assassinat de Grégory Villemin est l'une des plus retentissantes affaires judiciaires des 40 dernières années en France. Elle n'a jamais été résolue. Le corps du garçonnet avait été retrouvé en octobre 1984 dans une rivière de l'est de la France, les mains et les jambes liées, à sept kilomètres du domicile de ses parents.

PLUS:rc