NOUVELLES

La Fed maintient sa politique monétaire

17/07/2013 09:08 EDT | Actualisé 16/09/2013 05:12 EDT

Le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Ben Bernanke, estime qu'« avec un chômage encore haut et diminuant lentement (...) une politique monétaire très accommodante reste appropriée dans un avenir proche ». 

Devant un comité de la Chambre des représentants mercredi, M. Bernanke a aussi indiqué qu'il y avait « des risques que la politique budgétaire restrictive affecte la croissance économique davantage que prévue au cours des prochains trimestres ». Le Bureau du budget du Congrès a déjà estimé que les coupes budgétaires imposées par les élus américains pourraient coûter 1 à 1,5 point de croissance au PIB américain.

Malgré tout, la Fed prévoit toujours commencer à ralentir plus tard dans l'année le rythme de ses rachats d'actifs, un programme de 85 milliards de dollars par mois. En juin, la banque centrale américaine avait annoncé qu'elle avait l'intention de mettre fin à ses rachats d'obligations d'ici mi-2014, lorsque le taux de chômage serait revenu à environ 7 %. M. Bernanke a largement insisté sur le fait que rien n'était gravé dans le marbre. 

« Nos rachats d'actifs dépendent de l'évolution de la situation économique et financière, mais ils ne sont en aucun cas fixés à l'avance », a-t-il précisé dans un discours de mercredi.

M. Bernanke a indiqué que la reprise économique se poursuivait à un rythme modéré en raison notamment du redressement du secteur immobilier, ce qui contribue à améliorer graduellement l'emploi. Il a également réaffirmé que la Fed estimait que les risques pour l'économie américaine étaient moins élevés qu'à l'automne dernier.

PLUS:rc