NOUVELLES

Un navire nord-coréen transportant des armes arrêté au Panama

16/07/2013 04:40 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT

Un navire battant pavillon nord-coréen en provenance de Cuba a été arraisonné alors qu'il approchait du canal de Panama avec à son bord des armes non déclarées, a annoncé le président panaméen Ricardo Martinelli.

Ce qui semble être des composantes de missiles, dissimulées dans des conteneurs de sucre roux, a été détecté par les autorités panaméennes après la mise à l'arrêt du cargo Chong Chong Gang. Elles soupçonnaient au départ un transport de drogue. Le bâtiment se trouve près du port de Manzanillo, du côté atlantique du canal.

Selon le procureur chargé de la répression du trafic de drogue, Javier Caraballo, le navire se rendait en Corée du Nord.

Un abordage musclé

M. Martinelli a ajouté que le capitaine du navire avait tenté de se suicider et que l'équipage, composé d'environ 35 hommes, s'était révolté quand la police est intervenue et avait tenté de saboter la fouille.

Le président panaméen a expliqué à la télévision que le déchargement du navire allait se poursuivre pour procéder à l'inventaire de son contenu. Panama a demandé aux Nations unies et au Conseil de sécurité d'envoyer des experts pour examiner la cargaison.

Les États-Unis ont également dit « soutenir fermement » la décision d'inspecter le navire.

« Le canal de Panama est un canal de paix et non de guerre. Il n'est pas possible de transporter des armes de guerre non déclarées via le canal de Panama », a déclaré le président à la télévision lundi soir.

Cuba est le seul régime communiste d'Amérique et un des rares alliés de la Corée du Nord, avec la Chine. Les Nord-Coréens, qui produisent des missiles de tous types, ont lancé en décembre dernier une fusée à trois étages qui a placé un satellite en orbite. Pyongyang avait parlé alors d'un lancement à des fins scientifiques.

PLUS:rc