NOUVELLES

Sun Media élimine 360 emplois et ferme des journaux

16/07/2013 12:20 EDT | Actualisé 15/09/2013 05:12 EDT
Getty

Une filiale de Québecor Média, Sun Media, annonce la suppression de 360 postes et la fermeture de 11 journaux.

Ces mises à pied et l'abandon de publications devraient se traduire par des économies de quelque 55 millions de dollars par an, précise l'entreprise dans un communiqué. Sun Media justifie sa décision par les « transformations sans précédent » dans la presse écrite.

Les journaux qui cesseront leurs activités sont les quotidiens gratuits 24 Heures d'Ottawa, Calgary et Edmonton. Les 24 Heures de Montréal, Toronto et Vancouver continuent à être publiés. En plus, huit publications dans différentes régions du pays sont touchées par cette restructuration.

La chef de l'exploitation de Sun Media, Julie Tremblay, précise dans un communiqué que « ces mesures de rationalisation sont nécessaires pour assurer le positionnement avantageux » du groupe. Elle ajoute que ces décisions « sont difficiles et fort regrettables, surtout en ce qui concerne les suppressions de postes ».

  • Publications de Sun Media qui ont cessé ou cesseront leurs activités
  • L'Action Régionale en Montérégie (Québec)
  • Le Magazine Saint-Lambert (Québec)
  • Le Progrès de Bellechasse (Québec)
  • The Lindsay Daily Post (Ontario),
  • The Midland Free Press (Ontario)
  • The Meadow Lake Progress (Saskatchewan)
  • The Lac du Bonnet Leader (Manitoba)
  • The Beausejour Review (Manitoba)

Au début juin, le Groupe TVA, aussi une filiale de Québecor Média, annonçait un plan de rationalisation qui comprend l'élimination de 90 emplois, soit 4,5 % de ses effectifs.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 7 géants des médias au Canada