NOUVELLES

Metro doit faire une acquisition pour concurrencer Loblaw, estime un analyste

16/07/2013 02:20 EDT | Actualisé 15/09/2013 05:12 EDT
Radio-Canada

TORONTO - Il est «impératif» pour la chaîne montréalaise de supermarchés Metro (TSX:MRU) de procéder à une acquisition, à la suite de l'achat des pharmacies Shoppers Drug Mart — Pharmaprix au Québec — annoncé lundi par le géant ontarien de l'alimentation Loblaw (TSX:L), estime l'analyste Perry Caicco, de la Banque CIBC.

La décision prise par Loblaw de mettre la main sur la plus importante chaîne de pharmacies au pays, en échange d'une somme de 12,4 milliards $, laisse croire que la chose évidente à faire pour Metro est d'acquérir les pharmacies Jean Coutu (TSX:PJC.A), a écrit M. Caicco dans des notes de recherche, mardi.

Shoppers pourrait ne pas avoir été le premier choix, ni même le deuxième, de Loblaw, le plus important détaillant du secteur canadien de l'alimentation, et ses acquisitions visées pourraient ne pas avoir été disponibles ou avoir été trop coûteuses, a ajouté l'analyste.

La Banque CIBC a précédemment identifié Shoppers et Jean Coutu parmi quatre cibles éventuelles pour les deux géants de l'épicerie, les autres étant Safeway Canada, une chaîne de l'Ouest canadien ayant suscité l'intérêt de Sobeys, de même que Overwaitea Food Group, qui fait partie du Jim Pattison Group, de Vancouver.

Sobeys a fait part le mois dernier de son intention d'acquérir les actifs canadiens de l'épicier Safeway, pour 5,8 milliards $, dans le cadre d'une transaction impliquant 199 pharmacies.

Les détaillants canadiens font face à une concurrence croissante des grandes chaînes américaines comme Target, qui a amorcé l'ouverture de ses magasins au Canada plus tôt cette année, ainsi que Wal-Mart et Costco, sans compter les détaillants nationaux tels que Sobeys qui offrent une combinaison de marchandises, de produits de pharmacie et d'alimentation.