NOUVELLES

Susie pourra rouler

15/07/2013 10:03 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT

La F1 se prépare à ses essais mi-saison les 17, 18 et 19 juillet à Silverstone. Plusieurs titulaires sont attendus, ainsi que quelques jeunes pilotes, et Susie Stoddart-Wolff.

Elle attendait cette chance, que lui offre Williams, pour se rapprocher de son but d'obtenir un volant de titulaire. La pilote de développement de l'équipe travaille essentiellement dans le simulateur. L'équipe a confirmé lundi qu'elle tournera le troisième jour.

Stoddart-Wollf avait déjà tourné en octobre 2012 à Silverstone dans une voiture de la saison 2011. Cette fois, elle tournera dans la voiture de la saison en cours, la FW35, ce qui lui permettra d'obtenir sa super-licence, indispensable pour piloter en Grand Prix.

« Comme je travaille sur le simulateur, cette journée me permettra de savoir comment la voiture réagit en piste, et à quel point les données simulées et réelles se recoupent. »

« C'est une chance fantastique pour moi, et je dois me préparer au mieux pour cette journée, a-t-elle dit. Ce sera tout un défi. Mais le plus important est de donner de bonnes informations aux ingénieurs, en faisant des chronos réguliers. Je veux montrer que j'ai ma place et que je peux faire le travail exigé. »

Susie Stoddart-Wolff n'a pas encore gagné tous ses galons, car pour l'équipe cette journée en piste est une façon de la « remercier pour tous les efforts qu'elle met dans le travail en simulateur, et son soutien envers l'équipe à chaque course ».

Rappelons que l'équipe Williams n'a pas de pilote d'essais, seulement une pilote de développement. Donc, si un des deux titulaires devait se blesser, l'équipe devrait faire appel à un invité, en attendant que Susie Stoddart-Wolff obtienne sa super-licence et puisse tourner plus régulièrement.

Pour les pneus aussi

Après les crevaisons à répétition lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, la F1 a demandé à la FIA l'autorisation de transformer cette séance en essais de pneus pour le compte de Pirelli, et de rajouter une journée de travail. La FIA a accepté l'idée d'en faire un test Pirelli pour des raisons de sécurité, sans toutefois autoriser une quatrième journée. Mais elle a accepté que les pilotes titulaires se joignent aux jeunes pour aider les ingénieurs.

Les titulaires ne pourront travailler que sur les pneus, et sur les ajustements requis, dans le cadre du cahier de charges fourni par le fabricant italien.

« Nous voulons aider Pirelli à comprendre ce qui s'est passé à Silverstone avant le Grand Prix de Hongrie, a dit Mike Coughlan. Nous donnerons à nos pilotes le maximum de temps de piste durant ces trois jours. Cela nous permettra aussi d'évaluer les dernières évolutions de la voiture. »

Parmi les titulaires présents aux essais de Silverstone : Fernando Alonso (Ferrari), Kimi Raikkonen (Lotus), Pastor Maldonado (Williams), Nico Hülkenberg (Sauber).

PLUS:rc