NOUVELLES

Se rafraîchir dans la rivière Chaudière malgré l'interdiction

15/07/2013 07:05 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT

Avec la chaleur accablante des derniers jours, il y a des citoyens qui succombent à la tentation de se rafraîchir dans l'eau de la Rivière Chaudière. Malgré l'interdiction de baignade qui est en vigueur depuis la tragédie de Lac-Mégantic.

Des citoyens se baignent ou encore pêchent dans cette rivière. Des 

baigneurs semblent ne pas être au courant de la présence potentielle d'hydrocarbures dans la rivière Chaudière. Pourtant, une affiche indique clairement qu'il est interdit de se baigner ou de consommer des poissons pêchés dans ce coin de la rivière du parc des Chutes de la Chaudière.

Un patrouilleur de la Ville de Lévis, Philippe Potvin, qui doit faire respecter cette réglementation s'étonne que certaines personnes ne prennent pas au sérieux cette interdiction. « En peu de temps, à peu près 20 minutes on en a quand même vu trois ou quatre, c'est quand même pas mal », a-t-il dit.

Par ailleurs, le nettoyage des berges pourrait commercer au cours des prochains jours. Mardi, la firme SIMEC qui a été embauchée par la compagnie ferroviaire Montréal Maine & Atlantique Railway fera des travaux exploratoires le long des berges avant de procéder au nettoyage.

PLUS:rc