NOUVELLES

Gala de la presse francophone&nbsp;:&nbsp;<em>La Liberté</em> rafle la moitié des prix&nbsp;

13/07/2013 04:41 EDT | Actualisé 11/09/2013 05:12 EDT

Le journal franco-manitobain La Liberté a remporté huit des 17 prix remis lors du Gala des Prix d'excellence de l'Association de la presse francophone (APF), qui s'est déroulé vendredi à Whitehorse.

Le journal, qui célèbre son centenaire cette année, a entre autres remporté le prix du Journal de l'année, ex aequo avec le journal ontarien Agricom.

La rédactrice adjointe de La Liberté, Lysiane Romain, explique qu'il est difficile de trouver du financement pour ce type de journal et qu'elle est « d'autant plus fière de pouvoir donner de la qualité de la même manière, même avec ces défis-là ».

Une cinquantaine de convives ont participé à l'événement, qui vise à souligner les réussites de la presse écrite francophone en situation minoritaire au Canada.

L'Association de la presse francophone tient ce gala annuel depuis 30 ans.

Congrès annuel

Le Gala des Prix d'excellence s'est déroulé dans le cadre du congrès annuel de l'Association de la presse francophone, qui se tient pour la première fois dans le nord du pays.

Les 35 délégués sont arrivés à Whitehorse mercredi et ont ensuite participé à une série d'ateliers offerts entre autres par l'Office national du film du Canada (ONF) et les Jeux panaméricains.

Les représentants ont ensuite passé au vote et élu la rédactrice en chef de La Liberté, Sophie Gaulin, au poste de présidente de l'APF.

Pendant le congrès, les délégués ont également discuté de la situation des journaux francophones et cherché des solutions à la baisse des revenus publicitaires et à l'arrivée des médias sociaux.

La directrice générale du journal yukonais l'Aurore boréale, Cécile Girard, soutient que le congrès est un événement d'inclusion.

Pour d'autres représentants, l'avenir des journaux francophones en milieu minoritaire passe par des partenariats avec les milieux scolaires ou culturels et avec les gouvernements locaux.

Le maire de Whitehorse, Dan Curtis, a par ailleurs réitéré lors du Gala, la volonté du nouveau conseil municipal d'augmenter l'offre de services en français dans la capitale du Yukon.

PLUS:rc