NOUVELLES

Les femmes veulent y être

12/07/2013 11:04 EDT | Actualisé 11/09/2013 05:12 EDT

Marianne Vos aimerait participer au Tour de France, et elle a pris les moyens pour que ça arrive. Elle a lancé une pétition en ligne pour convaincre les organisateurs d'inclure les femmes en 2014.

Vos a déjà remporté une médaille d'or olympique et un titre de championne du monde (maillot arc-en-ciel). Elle voudrait maintenant revêtir le maillot jaune du meneur du Tour.

Elle a donc convaincu des consoeurs cyclistes, comme la médaillée britannique Emma Pooley, de lancer une pétition pour demander au Christian Prudhomme, le patron de la Grande Boucle, d'accepter les femmes en 2014.

« Il est temps que les femmes soient aussi admises au Tour de France », peut-on lire sur le site de la pétition.

La requête rappelle que l'expérience d'un Tour de France féminin, qui s'est terminée en 2009, « ne pouvait pas avoir la même envergure, manquant de parité entre les équipes, de couverture médiatique et de commanditaires ».

Quatre femmes sont à l'origine de cette pétition :

  • Emma Pooley (GBR), médaillée d'argent olympique (2008) et championne du monde contre-la-montre (2010)
  • Kathryn Bertine (SKN), cycliste professionnelle et réalisatrice de films
  • Marianne Vos (NED), championne olympique et championne du monde course sur route (2012)
  • Chrissie Wellington (GBR), quadruple championne du monde de triathlon formule ironman, en 2007, 2008, 2009 et 2011.

Pooley avait remporté la dernière édition du Tour de France féminin. Vos avait pris le 3e rang.

« Nous ne voulons pas nous mesurer aux hommes, précisent les signataires. Mais avoir un peloton féminin séparé, sur les mêmes parcours, les mêmes distances, les mêmes étapes, le même jour, avec des départs et des arrivées distincts pour ne pas que les deux pelotons se gênent. Le Tour des Flandres et la Flèche Wallonne organisent déjà des courses hommes et femmes le même jour, avec grand succès. » 

« Cela permettrait de déboulonner les préjugés concernant les limitations physiques des femmes », précisent-elles. Vendredi, plus de 3000 personnes avaient signé la pétition.

Marianne Vos admet que l'objectif de voir des femmes en 2014 est peut-être ambitieux, mais elle a dit au journal néerlandais De Telegraaf souhaiter que cette pétition « enclenche un processus ».

PLUS:rc