NOUVELLES

Les Bruins de Boston prolongent de huit ans le contrat de Patrice Bergeron

12/07/2013 10:41 EDT | Actualisé 11/09/2013 05:12 EDT
AP

BOSTON - Les Bruins de Boston ont posé un autre geste pour procurer une bonne stabilité à leur formation, vendredi, quand ils ont annoncé avoir accordé une prolongation de contrat de huit ans au montant de 52 millions $ US à Patrice Bergeron.

La nouvelle entente avec l'un des attaquants les plus complets de la ligue commencera après la prochaine saison, quand son contrat actuel de trois ans, d'une valeur de 15 millions $, prendra fin.

Le salaire du hockeyeur de 27 ans aura une valeur de 5 millions $ au sein du plafond salarial cet hiver, puis de 6,5 millions $ annuellement jusqu'à l'issue de la saison 2021-22.

«On ne voulait pas aller nulle part ailleurs, donc c'était une décision facile pour ma famille et moi», a commenté Bergeron lors d'un appel conférence.

Plus tôt cette semaine, les Bruins ont conclu une nouvelle entente de huit ans avec leur gardien Tuukka Rask. Il s'agit de la plus longue période admise par la convention collective quand un club conclut une nouvelle entente avec un de ses propres joueurs. Rask, qui était joueur autonome avec compensation, touchera 56 millions $.

Bergeron avait déclaré, la semaine dernière, qu'il était «très confiant» qu'il obtiendrait une prolongation de contrat.

«Ça signifierait beaucoup pour moi, avait commenté Bergeron. C'est une équipe qui a cru en moi quand j'avais 18 ans et maintenant, c'est chez moi ici. J'adore la ville. J'adore les gens et c'est certain que j'adore l'organisation.»

Les espoirs des Bruins de remporter une deuxième coupe Stanley en trois ans ont pris fin le 24 juin, quand ils ont perdu la finale en six matchs face aux Blackhawks de Chicago. Mais Bergeron a été excellent au fil des 22 rencontres éliminatoires des siens, alors qu'il a terminé à égalité en tête de son équipe pour les buts (9). Il a notamment réussi deux filets vainqueurs.

La perspective de pouvoir atteindre à nouveau la finale de la Coupe Stanley a été un facteur «très important» dans sa décision de rester à Boston.

«Je veux revivre le moment, le sentiment que je ressentais après la conquête de la Coupe en 2011. Ce sont des souvenirs que je n'oublierai jamais.»

Le joueur de centre de deuxième trio a disputé le dernier match de la finale en dépit d'une côte fracturée et d'une luxation à l'épaule. Après la défaite de 3-2, au cours de laquelle Chicago a effacé un déficit de deux buts dans les 76 dernières secondes de jeu, il a été hospitalisé en raison d'un poumon perforé. Il a reçu son congé deux jours plus tard.

Bergeron a fait savoir, la semaine dernière, qu'il n'aura pas besoin d'être opéré et qu'il s'attend à être prêt pour le début du camp d'entraînement.

«Mes poumons me préoccupent plus, a-t-il précisé. Mon épaule et mes côtes prennent du mieux.»

Bon fabricant de jeu et excellent en phase de jeu défensive, Bergeron a remporté en 2011-12 le trophée Frank-Selke, remis au meilleur attaquant défensif de la LNH.

Il a été le meneur de la ligue en 2012-13 au chapitre des mises en jeu remportées, s'imposant dans 62,1 pour cent des cas. En neuf saisons, toutes avec les Bruins, il a 153 buts et 280 aides. Il a inscrit 10 filets et 22 aides l'hiver dernier.

Il a par ailleurs 20 buts en 83 matchs éliminatoires. Les deux plus importants d'entre eux ont été réussis lors du septième match du premier tour contre les Maple Leafs de Toronto. Il a alors couronné une remontée des siens en inscrivant le filet égalisateur en fin de troisième période, puis le but vainqueur en prolongation.

INOLTRE SU HUFFPOST

Bruins vs Blackhawks: série finale de la coupe Stanley