Huffpost Canada Quebec qc

L'état d'urgence déclaré à Lac-Mégantic

Publication: Mis à jour:

EN DIRECT - La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, a annoncé jeudi que l'état d'urgence était déclaré dans la ville, à la suite du déraillement d'un train et de l'explosion meurtrière des wagons-citernes qu'il transportait au centre-ville de la municipalité.

« En vertu de l'article 42 de la Loi sur la sécurité civile, je déclare l'état d'urgence sur le territoire de Lac-Mégantic. Je vous informe que je me prévaudrai de tous les pouvoirs prévus à la loi dans le cadre de cet état d'urgence, qui demeurera en vigueur jusqu'à nouvel ordre », a déclaré la mairesse.

Par ailleurs, 600 des 800 sinistrés de la « zone jaune » peuvent rentrer à la maison. La Sécurité civile a confirmé en point de presse que l'ensemble des résidents du secteur Cousineau peut réintégrer leur domicile dès maintenant.

Des professionnels du réseau de la santé circuleront dans les rues pour accompagner les gens. Afin que le plan de réintégration s'effectue de façon sécuritaire, la Sûreté du Québec (SQ) maintiendra quant à elle ses patrouilles « dans le but de soutenir les citoyens ».

Un large périmètre de sécurité est toujours maintenu au coeur de Lac-Mégantic, où des dizaines de wagons-citernes calcinés gisent les uns sur les autres.

Dans la « zone rouge », bien que les incendies soient désormais éteints, la présence de produits chimiques et de grandes quantités de pétrole brut toujours contenues dans les wagons qui n'ont pas explosé présente des risques élevés de nouvelles explosions ou d'incendies.

Il faudra plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour nettoyer de façon sécuritaire le centre-ville de Lac-Mégantic.

24 corps retrouvés, une victime identifiée

Dans son point de presse en fin d'après-midi, la SQ a confirmé la mort de quatre autres personnes, 24 corps ayant été retrouvé sur les 50 personnes déclarées « vraisemblablement décédées ». La première des victimes identifiée est Éliane Parenteau, 93 ans. La porte-parole du bureau du coroner, Geneviève Guilbault, a déclaré que « les travaux avancent vraiment bien ».

L'inspecteur Michel Forget a par ailleurs indiqué qu'un homme de 53 ans, qui n'habite pas Lac-Mégantic, a été arrêté au cours de la nuit parce qu'il tentait de franchir le périmètre de sécurité. La SQ ne rapporte aucun vol.

L'inspecteur a aussi indiqué que les sites, où les policiers recherchent des victimes, sont difficiles d'accès et impliquent des délais.

Satisfaite de Marois, choquée contre Burkhardt

En point de presse jeudi après-midi, la mairesse de Lac-Mégantic s'est dite « très satisfaite » de la façon dont le gouvernement Marois a géré la catastrophe, ainsi que du « soutien indéfectible qu'il nous donne en cette période difficile ».

« Je veux souligner la rapidité à laquelle le gouvernement du Québec nous a apporté son aide et les engagements qui ont déjà été pris », a-t-elle souligné, remerciant du même coup les citoyens pour « leur résilience, leur collaboration et leur patience ».

Même si aucune annonce n'a encore été faite du côté d'Ottawa, elle a assuré que le ministre fédéral de l'Industrie et député de Mégantic-L'Érable, Christian Paradis, travaille « d'arrache-pied » avec le premier ministre Stephen Harper pour venir en aide à la municipalité. Elle a par ailleurs tenu à préciser que les municipalités relèvent de Québec et que l'arrimage doit s'effectuer entre ces deux paliers gouvernementaux.

Quant au grand patron de la compagnie Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA), Edward Burkhardt, Colette Roy-Laroche a indiqué que la rencontre qui était prévue la veille avec lui n'avait jamais eu lieu.

« Il est venu et nous n'avons pu nous rencontrer, il a eu un contretemps, je ne sais trop lequel, le message qu'il m'a fait, il a eu un changement durant l'après-midi et nous n'avons pas pu nous rencontrer. Je suis vraiment choquée du fait qu'il n'ait pas communiqué avec moi le plus rapidement possible », a-t-elle déploré.

« Comme mairesse de Lac-Mégantic, ce que j'aurais souhaité, et par respect pour la ville et ses citoyens, il aurait dû communiquer avec nous beaucoup plus tôt. J'en suis vraiment un peu choquée. »
— Colette Roy-Laroche, mairesse de Lac-Mégantic

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Explosion d'un train à Lac-Mégantic
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Déploiement d'un plan d'urgence à Lac-Mégantic | Tragédie ...

Déploiement d'un plan d'urgence à Lac-Mégantic (VIDÉO)

Déploiement d'un plan d'urgence à Lac-Mégantic - Yahoo ...

Déploiement d'un plan d'urgence à Lac-Mégantic - Actualités - MSN ...

Déploiement d'un plan d'urgence à Lac-Mégantic (VIDÉO)