NOUVELLES

Au moins 32 morts dans des violences en Irak

11/07/2013 07:25 EDT | Actualisé 10/09/2013 05:12 EDT

Des attentats à la bombe et des fusillades ont fait au moins 32 morts jeudi en Irak, ont annoncé la police et les services de secours.

À Moukdadiya, à 80 km au nord-est de Bagdad, l'explosion d'une voiture piégée a fait 11 morts lors d'une cérémonie funèbre. Alors que les survivants cherchaient à se mettre à l'abri, un kamikaze a fait exploser la bombe qu'il portait sur lui. Le 1er juillet, un attentat dans une mosquée chiite de la ville avait fait 22 morts.

Sur la route entre Baïdji, à 180 km au nord de Bagdad, et Haditha, des hommes armés ont ouvert le feu sur deux barrages protégeant des installations pétrolières, faisant également 11 morts. À Tikrit, trois bombes ont explosé, tuant trois policiers.

Auparavant, sept policiers avaient péri dans des attaques dans la province d'Anbar, dans l'ouest du pays, bastion de la communauté sunnite.

Les violences en Irak se sont multipliées depuis le début de l'année et elles ont fait un millier de morts en juin, selon l'ONU.

Reuters

PLUS:rc