NOUVELLES

Les Frères musulmans rejettent le plan de transition en Égypte

09/07/2013 10:12 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT

Un haut responsable des Frères musulmans égyptiens a rejeté le plan de transition annoncé par le président intérimaire afin d'amender la Constitution et organiser de nouvelles élections.

Essam el-Erian a déclaré mardi sur sa page Facebook que le plan de transition ramènerait le pays à la « case départ », affirmant que les Frères musulmans n'abandonneraient pas leur campagne visant à réinstaller au pouvoir le président destitué Mohamed Morsi, qui a longtemps été membre du mouvement.

Le président égyptien par intérim, Adly Mansour, a annoncé le plan de transition lundi soir.

En vertu de cette feuille de route, il créera deux comités chargés d'amender la Constitution. Les amendements seront soumis à un référendum dans environ quatre mois et demi, et des élections parlementaires et présidentielle devraient suivre au début de 2014.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc