NOUVELLES

Lac-Mégantic : la SQ annonce une enquête criminelle « sans précédent »

09/07/2013 06:01 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT

La Sûreté du Québec a retrouvé 15 dépouilles dans le périmètre du secteur dévasté par l'explosion de wagons-citernes transportés par le train qui a déraillé au centre-ville de Lac-Mégantic, maintenant considéré comme une scène de crime.

L'inspecteur Michel Forget a déclaré dans un point de presse, mardi, que la SQ avait entrepris une « enquête criminelle sans précédent » sur les circonstances entourant l'explosion survenue dans la nuit de vendredi à samedi.

L'inspecteur de la SQ a précisé que les policiers espéraient trouver d'autres dépouilles et des éléments de preuve qui pourraient mener à des accusations de négligence criminelle. Il a ajouté que l'enquête prendra le temps qu'il faudra et que 60 enquêteurs sont à l'oeuvre, en plus des 200 policiers sur place.

Michel Forget a comparé la catastrophe à d'autres tragédies qui ont marqué l'histoire du Québec, comme le glissement de terrain à Saint-Jean-Vianney en 1971, l'incendie à Chapais en 1980, et l'accident routier aux Éboulements en 1997. Des dizaines de personnes ont trouvé la mort dans chacun de ces événements.

Une cinquantaine de personnes ont été portées disparues à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic, incluant les 15 corps retrouvés, qui n'ont pas été identifiés.

PLUS:rc