NOUVELLES

Le Parti saskatchewanais en faveur de l'abolition du Sénat

08/07/2013 12:07 EDT | Actualisé 07/09/2013 05:12 EDT

La grande majorité des membres du Parti saskatchewanais veulent que le Sénat, à Ottawa, devienne chose du passé. Un sondage mené auprès de 3700 membres du parti montre que 86 % d'entre eux souhaitent l'abolition de la Chambre haute.

Le vote s'est fait par la poste au cours des dernières semaines.

Le chef du parti, Brad Wall, abonde dans le même sens et estime que l'opinion des membres de son parti représente celle des Saskatchewanais.

« De nombreux Saskatchewanais réclament depuis longtemps une réforme du Sénat pour que cette institution devienne élue, efficace et équitable, a-t-il affirmé par voie de communiqué. Il est maintenant évident que ça n'arrivera jamais. Nous avons toujours un sénat qui n'est pas élu, pas redevable, pas nécessaire, et qui coûte près de 100 millions de dollars chaque année aux contribuables canadiens. »

Le Parti saskatchewanais change son fusil d'épaule

Cette position reflète un revirement de situation dans le parti de Brad Wall. D'abord partisan d'une réforme de l'institution, le premier ministre est maintenant en faveur de son abolition.

À leur congrès tenu en novembre 2012, les membres du Parti saskatchewanais avaient voté contre une résolution sur l'abolition du Sénat.

Brad Wall avait décidé de revoir la question dans la foulée des scandales sur les dépenses des sénateurs

PLUS:rc