NOUVELLES

Lac-Mégantic : manifestation devant le siège social de Montreal, Maine and Atlantic Railway

08/07/2013 03:57 EDT
Radio-Canada

Une vingtaine d'environnementalistes ont manifesté lundi à Hernon, au sud-ouest du Maine, devant le siège social de Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA), l'entreprise mise en cause dans le déraillement de samedi à Lac-Mégantic au Québec.

La manifestation s'est déroulée sous haute surveillance policière.

Les manifestants ont témoigné leur sympathie aux sinistrés de Lac-Mégantic, mais souhaitaient surtout déplorer la « négligence de l'entreprise » dans son développement ferroviaire.

Six manifestants, qui avaient déjà été arrêtés par les policiers en juin dans la ville de Fairfield pour avoir tenté de stopper un train, ont pris la parole. Ils ont souligné qu'ils oseraient faire la même chose au Canada si la demande était là.

Selon eux, il faut mettre fin au transport de pétrole brut sur de vieux rails et trouver de nouvelles énergies. Ils affirment que les convois sont trop lourds pour « des traverses de bois pourris ». La MMA transporte plus de 700 barils (environ 113 000 litres) de pétrole brut par wagon dans ses convois.

Le texte continue sous la galerie

Lac-Mégantic après la tragédie

Le transport de pétrole par train est une nouveauté dans l'état du Maine, autorisé depuis décembre 2012. Plus de 30 000 barils de pétrole brut ont d'ailleurs transité par les voies ferrées du Maine en mars.

Au cours de la dernière année, sept millions de barils de pétrole brut ont été acheminés par train dans de petites municipalités américaines. Une quantité qui devrait augmenter cette année, en raison notamment de l'exploitation accrue du gaz de schiste aux États-Unis.

Le Maine garde le cap sur le transport du pétrole par train

Par ailleurs, l'État du Maine ne compte pas réviser sa politique concernant le transport de pétrole par voie ferrée, malgré le déraillement de samedi.

Le porte-parole du ministère des Transports du Maine, Ted Talbot, a qualifié la catastrophe de Lac-Mégantic de « tragique », mais a ajouté que l'État ne souhaitait pas changer de cap.

« Le gouvernement ne va pas se mêler des décisions d'affaires d'entreprises privées », a-t-il indiqué.

L'importante hausse du nombre de cargaisons de pétrole qui traversent le Maine a provoqué de nombreuses manifestations organisées par différents groupes environnementaux.

Le train qui a déraillé à Lac-Mégantic transportait environ 50 000 barils de pétrole brut. Il voyageait du Dakota du Nord jusqu'au Nouveau-Brunswick, et devait passer par le Maine.

La compagnie MMA possède 372 kilomètres de chemin de fer dans l'état du Maine.

LIRE AUSSI:

» L'identification des victimes sera longue

» «C'est comme un site de guerre» - Stephen Harper (VIDÉO)

» «Cinq de mes amis sont morts»

» «J'ai crié à Nathalie : "Cours, cours, cours!"»

» Des municipalités riveraines de la Chaudière sont inquiètes

» Que s'est-il passé avant le déraillement à Lac-Mégantic?

» Le transport de pétrole par train a augmenté de 28 000 pour cent en cinq ans

INOLTRE SU HUFFPOST

Explosion d'un train à Lac-Mégantic
Explosion d'un train à Lac-Mégantic