NOUVELLES

Inquiétude aux abords de la voie ferrée longeant le boulevard du Versant-Nord

08/07/2013 04:05 EDT | Actualisé 06/09/2013 05:12 EDT

Des résidents vivant aux abords de la voie ferrée le long du boulevard du Versant-Nord, à Québec, sont inquiets. Au moins une fois par semaine, un train de 25 wagons-citernes transportant du pétrole vers l'aéroport de Toronto passe tout près de chez eux.

L'un d'eux, André Breton, affirme qu'il ne verra plus les wagons-citernes du même œil depuis la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic. « Je vois des wagons de pétrole. Je ne dirais pas souvent, mais maintenant je vais les regarder plus attentivement avec ce qui est arrivé », dit-il.

Les wagons-citernes qui circulent près de chez André Breton sont du même type que ceux ayant été impliqués dans la tragédie de Lac-Mégantic.

Le président du Fonds mondial du patrimoine ferroviaire, Denis Allard, estime que des wagons plus sécuritaires devraient être utilisés pour le transport de matériel dangereux.

Selon Denis Allard, ces wagons ne sont pas sécuritaires advenant un incident mineur. Il croit que le Canadien National devrait utiliser des wagons plus épais.

Il précise toutefois qu'il n'y a pas matière à s'inquiéter, car la voie ferrée le long du boulevard du Versant-Nord est en excellente condition.

Ces propos rassurent en partie André Breton. « Je n'ai jamais eu d'inquiétudes par rapport aux trains. Depuis le feu, je les vois différemment et depuis Lac-Mégantic, disons que je les vois avec encore un peu plus d'inquiétude. »

Des matières dangereuses sont transportées depuis plus de 40 ans sur la voie ferrée longeant le boulevard du Versant-Nord, où il n'y a jamais eu d'accident majeur jusqu'à maintenant.

Rappelons qu'en avril dernier, une dizaine de feux de broussailles ont éclaté sur une distance de trois kilomètres le long du boulevard du Versant-Nord. Une roue défectueuse sur un wagon serait à l'origine du brasier.

PLUS:rc