NOUVELLES

Georges Laraque pourrait être candidat du Parti vert dans Bourassa

08/07/2013 05:52 EDT | Actualisé 07/09/2013 05:12 EDT

L'ancien fier-à-bras de la LNH Georges Laraque semble décidé à plonger officiellement dans l'arène politique fédérale.

L'ex-joueur de hockey a prévu une annonce, mardi à Montréal, en compagnie de la chef du Parti vert, Elizabeth May.

Le parti a publié un communiqué indiquant qu'une annonce serait faite, mardi, dans une salle de réception, « à propos de la circonscription de Bourassa ».

Cette circonscription montréalaise sera le théâtre d'une élection complémentaire alors que son ancien député de longue date, le libéral Denis Coderre, a plongé dans la course à la mairie de Montréal.

Ancien joueur des Oilers d'Edmonton, des Pingouins de Pittsburgh et du Canadien de Montréal, M. Laraque a accumulé 1126 minutes de pénalité pendant sa carrière dans la Ligue nationale de hockey, où il était plus connu pour son direct de la gauche que pour son tir du poignet.

Au cours des dernières années, cependant, il s'est également fait connaître par son militantisme politique, entre autres en tant que végétalien, défenseur des droits des animaux et environnementaliste.

Dans de récents articles, M. Laraque a confié qu'il chercherait éventuellement à se faire élire aux Communes sous la bannière des Verts.

Son fil Twitter comporte désormais un message plus récent: « Grosse annonce bientôt », a-t-il écrit sur le réseau social vendredi dernier.

La date du déclenchement de l'élection complémentaire, par le premier ministre Stephen Harper, n'est pas encore connue. Bourassa est une circonscription à la population diversifiée, et dont les habitants appartiennent à plusieurs classes économiques et groupes ethniques. Une forte proportion des électeurs de la circonscription sont par ailleurs d'origine haïtienne.

M. Laraque, dont les parents sont nés en Haïti, est impliqué dans des oeuvres humanitaires depuis que le pays des Antilles a été dévasté par un tremblement de terre en 2010.

Le Parti vert est arrivé cinquième dans la circonscription lors des dernières élections générales, n'obtenant que 1,6% des voix, soit moins de 500 votes de plus que le Parti marxiste-léniniste.

La Presse Canadienne

PLUS:rc