Huffpost Canada Quebec qc

Vincent Lecavalier se dit prêt à entamer un nouveau chapitre à Philadelphie

Publication: Mis à jour:
VINCENT LECAVALIER
NHLI via Getty Images

Vincent Lecavalier a vécu des jours difficiles après avoir appris que son séjour de 14 saisons à Tampa Bay était terminé.

Son entente avec les Flyers de Philadelphie a cependant mis du baume sur ses plaies.

Lecavalier et les Flyers ont officiellement conclu une entente de cinq saisons d'une valeur de 22,5 millions $US samedi. Lecavalier, l'ex-capitaine du Lightning, a dû choisir entre plusieurs destinations pour poursuivre sa carrière. Le Québécois, qui est âgé de 33 ans, a encore beaucoup de choses à offrir à une équipe de la LNH — même aux Flyers, qui procèdent présentement à une panoplie de changements après avoir raté les séries éliminatoires le printemps dernier.

«Disons simplement que Philly, avec la rencontre que j'ai eue avec eux, c'était vraiment l'endroit où je voulais jouer», a-t-il déclaré samedi. «J'ai commencé ma recherche avec, je ne dirais pas une liste assez longue, mais une liste d'environ 10 équipes, et dès que j'ai parlé avec les dirigeants de Philly, même avant de recevoir des offres, ils figuraient au haut de ma liste. J'aimais tout simplement ce qu'ils me disaient.»

Les Flyers ont aussi offert un argument de taille — ils lui ont laissé miroiter la possibilité de jouer avec le capitaine de l'équipe Claude Giroux. Ce dernier a lui-même accepté une prolongation de contrat de huit saisons d'une valeur de 64 millions $ cette semaine.

«'Vinny' est venu visiter la ville avec sa femme avant d'accepter notre offre de contrat», a souligné le directeur général des Flyers Paul Holmgren. «Je crois que sa femme lui a donné le feu vert, notamment au niveau du secteur où les joueurs habitent. Le reste appartient à l'histoire.»

Lecavalier devrait occuper un poste sur le deuxième trio des Flyers, mais pourrait être jumelé à Giroux lorsqu'ils auront besoin d'une étincelle en attaque. S'ils avaient joué ensemble au sommet de leur carrière respective, ils auraient probablement formé l'un des duos les plus menaçants de la ligue.

«Il sera employé régulièrement parmi nos meilleurs attaquants», a convenu l'entraîneur-chef des Flyers Peter Laviolette. «Je crois qu'il apportera beaucoup à notre attaque, à notre avantage numérique ainsi qu'au niveau du leadership. Acquérir un attaquant de ce calibre-là et l'ajouter à notre groupe est de toute évidence une bonne nouvelle.»

Lecavalier se dit même prêt à évoluer à l'aile droite sur le premier trio des Flyers, qui doit être pivoté par Giroux.

«Je ne me préoccupe pas vraiment de cela, particulièrement lorsqu'on te dit que tu pourrais jouer avec Claude Giroux», a-t-il expliqué. «Je suis très ouvert et très excité par cette possibilité.»

Le Lightning a coupé les ponts avec Lecavalier afin de libérer de l'espace sur sa masse salariale. Et son contrat de cadrait pas dans les plans de l'équipe, du moins pas pour les sept prochaines années et 45 millions $. Lecavalier, qui a participé au match des étoiles à quatre reprises, a été repêché au premier rang par le Lightning lors de l'encan de la LNH en 1998. Il a aidé la concession floridienne à remporter la coupe Stanley en 2004, et a inscrit 383 buts en carrière — un record d'équipe.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Un survol de la saison en 10 points
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction