DIVERTISSEMENT

«SMASHED» à Montréal Complètement Cirque : coup de foudre totalement british (CRITIQUE/PHOTOS/VIDÉO)

05/07/2013 09:26 EDT

Bien malin celui qui peut résister au plaisir insufflé par Smashed, un spectacle décrit comme une rencontre entre Downton Abbey et les Monty Python. Présentée au Théâtre Outremont dans le cadre du festival Montréal Complètement Cirque, la production de Gandini Juggling est un alliage entre la simplicité, l’humour désinvolte et un talent manifeste pour la jonglerie.

Pendant soixante minutes de pur bonheur, les neuf jongleurs britanniques se contentent d’une série de chaises, d’un ensemble de thé et de 80 pommes pour nous divertir et nous émoustiller l’œil. Les premières notes se font entendre et les voilà qui défilent en jonglant avec trois pommes dans les mains, parfaitement synchronisés, calmes, dociles, en contrôle. Seuls un regard torve et quelques sourires en coin laissent présager que la suite du spectacle prendra des allures un brin déjantées.

Marchant, dansant et jonglant sur des airs réconfortants, allant de Tammy Wynette à Bach, le groupe rend hommage à la défunte chorégraphe Pina Bausch en évoquant son style, ses formes, son univers, son élégance et sa façon de s’approprier l’espace. En voyant ces neuf performeurs de la jonglerie ponctuer leur talent de pas de danse, de croisés, de bras entrelacés et de mouvements chorégraphiés au quart de tour, on ne peut que s’incliner bien bas.

Constituée de sept hommes et deux femmes, la formation Gandini Juggling n’hésite pas à jouer sur la notion de déséquilibre des sexes, dans une discipline où les femmes talentueuses se font étonnamment rares. Quand l’un des mâles n’essaie pas de séduire la coquine blondinette, un congénère joue au rustre avec la ratoureuse brunette, qui ne se gêne pas pour ajouter des formes à sa silhouette avec les pommes qui lui tombent sous la main.

Bien que certains spectateurs puissent avoir des doutes sur la quantité de matériel original dont peut être constitué un spectacle de jonglerie qui dure 60 minutes, le groupe des neuf ne semble pas avoir la moindre difficulté à trouver de nouvelles idées pour garder notre attention captive jusqu’à la fin.

Lorsqu’un une compétition de talents se met en branle, il est tout aussi agréable de découvrir les prouesses de jonglerie dont ils peuvent faire preuve que de les voir essayer de détruire les numéros de leurs collègues. Vous saurez maintenant qu’il est possible de jongler en se faisant voler des balles, en ayant la vue obstruée et en perdant le contrôle de ses membres, tel un pantin désarticulé qui trouve quand même le moyen de nous impressionner.

Pas surprenant que tout ce beau monde finisse par perdre la carte et se lance dans une guerre de bouffe, d’éclats de pommes, de vaisselle mise en morceaux, de folie contagieuse et d’un laisser-aller qui fait bon à voir.

À la toute fin du spectacle, quand l’un des jongleurs vient expliquer à la foule dans un français charmant que la compagnie en était à sa toute première représentation en sol nord-américain, le jeune homme met la touche finale à une soirée de charme, de rires et de volupté.

Smashed

Théâtre Outremont

4 au 8 juillet 2013

http://montrealcompletementcirque.com/fr/evenement/smashed/

INOLTRE SU HUFFPOST

«SMASHED» à Montréal Complètement Cirque