NOUVELLES

Ouverture du Stampede de Calgary, deux semaines après les inondations (PHOTOS)

05/07/2013 05:37 EDT | Actualisé 04/09/2013 05:12 EDT
CP

CALGARY - Les résidants de Calgary ont mis de côté balais et serpillières pour se rassembler par milliers dans les rues du centre-ville inondées il y a encore deux semaines, histoire d'assister au défilé qui lance les festivités du Stampede.

Des orchestres, des chars allégoriques et de nombreux chevaux ont défilé sous un ciel radieux, vendredi; les responsables du festival affirment qu'il n'a jamais plu lors de cet événement.

L'astronaute canadien Chris Hadfield, ancien commandant de la Station spatiale internationale, était juché sur un cheval, tout comme la première ministre de l'Alberta Alison Redford. Le premier ministre Stephen Harper et son épouse Laureen disposaient quant à eux d'emplacements de choix le long du parcours du défilé.

Le défilé a rendu hommage aux équipes de secours qui ont protégé la population lors des premiers jours des inondations records ayant frappé la ville et le sud de la province.

Environ 75 000 habitants de Calgary ont dû quitter leurs domiciles lorsque le niveau de l'eau s'est accru, le 20 juin, en plus d'autres résidants de plusieurs communautés du sud de l'Alberta.

Plusieurs personnes ont encore de lourds travaux à effectuer, et certains se demandaient si le rodéo annuel et les autres événements du Stampede pourraient être organisés en seulement deux semaines.

Bien que certains pans des festivités durent être déplacés, et que quelques concerts prévus dans le Saddledome endommagé ont été annulés, les organisateurs ont adopté le mantra du président du Stampede, qui s'est engagé à ce que l'événement ait lieu «quoi qu'il arrive».

Le maire Naheed Nenshi a déclaré jeudi que les portes de Calgary étaient rouvertes aux visiteurs et qu'il était de nouveau possible d'y brasser des affaires, alors qu'il annulait l'état d'urgence.

Il estime que le Stampede sera bien particulier cette année, puisqu'il témoignera du courage des habitants de Calgary qui ont travaillé ensemble pour permettre la tenue de l'événement tel que prévu.

«Symboliquement, il est important de dire que nous ne sommes plus sous un état d'urgence. Les gens peuvent se dire "D'accord, je peux reprendre mon souffle. Ce n'est pas une mauvaise chose que de prendre une journée de pause pour apprécier le Stampede". Alors que nous travaillons fort avec nos voisins, nous pouvons prendre du repos pour célébrer ce qui fait de Calgary une grande ville», a-t-il déclaré.

INOLTRE SU HUFFPOST

Calgary Stampede Flood Cleanup