Un député de l'Islande propose d'accorder la citoyenneté à Edward Snowden

Publication: Mis à jour:
EDWARD SNOWDEN
Getty

REYKJAVIK, Islande - Des membres du Parlement de l'Islande ont présenté une proposition jeudi visant à accorder immédiatement la citoyenneté islandaise à Edward Snowden, l'homme ayant contribué à révéler l'existence des programmes de surveillance de l'Agence nationale de sécurité des États-Unis (NSA).

Le député du Mouvement gauche-verts Ogmundur Jonasson a soumis l'idée au comité des affaires judiciaires, mais elle a reçu un appui plutôt faible de la part des parlementaires.

M. Snowden se trouverait toujours dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou et aurait demandé l'asile à une dizaine de pays. ll a déjà confié en entrevue avec le journal britannique The Guardian qu'il préférerait être accueilli par une nation qui partage ses valeurs et que l'Islande était au sommet de sa liste.

Mais pour faire une demande d'asile en Islande, l'Américain de 29 ans devra d'abord se rendre sur l'île. Lui accorder la citoyenneté réglerait ce problème.

La même tactique avait été utilisée pour le champion d'échecs Bobby Fischer, qui avait pu quitter le Japon et se réfugier en Islande en 2005 afin d'échapper à la justice américaine, qui le rechercherait pour avoir enfreint les sanctions imposées à l'ancienne Yougoslavie.

Selon les médias islandais, M. Jonasson a fait valoir devant le Parlement qu'Edward Snowden était pourchassé et qu'il n'avait nulle part d'autre où aller.

Des documents confidentiels fournis par M. Snowden, un ancien employé d'un sous-traitant de la NSA, ont dévoilé au grand jour la vaste opération de cueillette de données téléphoniques et électroniques de l'agence. Des responsables ont toutefois assuré que les programmes visaient des étrangers et des présumés terroristes pour la plupart basés à l'extérieur des États-Unis.

D'après WikiLeaks, Edward Snowden a demandé l'asile au Venezuela, à la Bolivie et à 18 autres pays. Beaucoup de pays européens, dont l'Islande, l'Autriche, la Finlande, l'Irlande, les Pays-Bas, la Norvège, l'Espagne et la Suisse, ont affirmé que le jeune homme devait se rendre sur leur territoire pour présenter sa requête.

Sur le web

Edward Snowden's Flight to Moscow

Text of the letter to Edward Snowden

Edward Snowden faces strong extradition treaty if he remains in Hong Kong

Iceland Discusses Edward Snowden Citizenship In Parliament

Snowden seeks asylum in Iceland through intermediary

Edward Snowden : will Russia offer whistleblower asylum ?