DIVERTISSEMENT

Le trio de Toronto Rush parcourt le pays à partir de samedi

04/07/2013 04:30 EDT | Actualisé 03/09/2013 05:12 EDT
Getty Images
SAN JOSE, CA - NOVEMBER 15: (L - R) Alex Lifeson, Geddy Lee, and Neil Peart of Rush perform part of the bands' Clockwork Angels Tour at HP Pavilion on November 15, 2012 in San Jose, California. (Photo by Tim Mosenfelder/Getty Images)

TORONTO - Le trio de Toronto Rush parcourt le pays à partir de samedi, dans une tournée qui l'amènera à Québec le 10 juillet.

Pour ce périple estival, Rush amorce sa route au Copps Coliseum de Hamilton, en Ontario, samedi, avant de monter sur scène à Ottawa, Québec, Calgary et Vancouver.

Fraîchement intronisés au Temple de la renommée du Rock and Roll après des années de grogne d'admirateurs contre leur exclusion, les talentueux musiciens de Rush peuvent piger sur scène dans quatre décennies de rock.

À Québec, ils se produiront sur les Plaines d'Abraham dans le cadre du Festival d'été, pour leur seul spectacle dans la province.

Rush s'est assuré les services de l'ensemble de cordes Clockwork Angels pour les pièces du plus récent album et pour donner une autre couleur au répertoire.

Mais maintenir un haut niveau d'excellence dans des shows marathons reste un défi — avec la trentaine d'outils de percussion du batteur Neil Peart ou les transitions fluides de Geddy Lee entre la basse et les claviers.

«Il n'y a rien qui repousse davantage ses limites que de monter sur scène», a fait valoir récemment Neil Peart, à Los Angeles.

«Il s'agit de pièces ardues, et nos arrangements sont en quelque sorte des chorégraphies, a poursuivi Geddy Lee. Vous devez être au bon endroit au bon moment et appuyer sur la touche requise. Nous déclenchons tous des éléments électroniques en même temps. Et parfois, cela peut être désastreux.»

Alors que les années passent, le trio reconnaît qu'il est de plus en plus dur pour chacun d'être prêt à affronter la scène.

Neil Peart est âgé de 60 ans, et Geddy Lee et le guitariste Alex Lifeson atteindront cet âge cet été.

«C'est une discipline à avoir pour être en forme et cela devient une responsabilité. Quand nous sommes en pause, je tente de ne pas perdre la forme, rester actif», a évoqué Neil Peart.

Malgré tout, les membres de Rush disent croire que la formation continue de s'améliorer.

«Nous avons un groove différent, un nouveau niveau de cohésion ayant été seulement atteint ces dernières années», a soutenu Neil Peart.

INOLTRE SU HUFFPOST

2013 Juno Awards Nominees