BIEN-ÊTRE

In the mood of Gustavo Lins : "Betty Lagardère pourrait porter chaque pièce de cette collection"

01/07/2013 05:01 EDT | Actualisé 31/08/2013 05:12 EDT

À l'occasion des défilés haute couture Automne-Hiver 2013-2014 (30 juin - 5 juillet), Relaxnews s'est invitée dans l'univers du créateur brésilien Gustavo Lins, qui présente la nouvelle collection de sa marque Atelier Gustavolins le 2 juillet. L'occasion de découvrir les fashion coups de coeur et les sources d'inspiration du styliste.

Relaxnews : Quelle est la pièce la plus emblématique de cette garde-robe Automne-Hiver ?
Gustavo Lins
: Cette saison, je travaille sur un principe de robe "Kimono", qu'elle soit courte ou longue en version soir. Il y a les pans d'un kimono avec des épaules de tailleur et un petit col à cran. Elle se décline en crêpe de soie noire, ou popeline de soie et coton en rose poudré ou bleu nuit.

R. : Quelle personnalité vivante ou décédée incarnerait à la perfection cette nouvelle collection ?
G.L. :
Betty Lagardère pourrait porter chaque pièce de cette collection. Son côté moderne, chic et sportif va à ravir avec ces pièces haute couture. En plus, nous venons de la même ville au Brésil, Belo Horizonte.

R. : Si vous pouviez relooker Cara Delevingne, que feriez-vous ?
G.L.
: Je lui proposerais un long kimono en satin de soie, brodé par la Maison Lesage. Ce kimono se porte comme un peignoir de boxeur avec une robe corset, très courte en cuir jaune "absinthe". Vu la beauté de ses jambes, ce serait dommage de ne pas les mettre en valeur.

R. : Un film, une image, un son : qu'est-ce qui collerait le mieux à votre nouvelle collection ?
G.L. : Le son des rouleaux des vagues pendant la nuit. Pour l'image, cela serait une fleur de coquelicot dans un champ d'herbes, et pour le film "Violence et Passion" de Visconti.

R. : Selon vous, comment va évoluer l'industrie du luxe et de la mode dans les années à venir ?
G.L. : Il est difficile de répondre à cette question. Il faudrait s'appeler Monsieur ou Madame Soleil pour viser juste. En tout cas, j'aimerais que la création qui n'est pas seulement marketing revienne dans le scénario de l'industrie de la mode.

R. : Nous avons adoré "Gatsby le Magnifique". Si vous pouviez dessiner les costumes de l'adaptation cinématographique d'une oeuvre connue. Laquelle choisiriez-vous ?
G.L. : J'aurai voulu dessiner la robe que porte Carey Mulligan (dans "Gatsby le Magnifique", ndlr), lorsqu'elle arrive au bal. J'aurai enlevé le noeud frontal de la sienne, qui ne la met pas en valeur.

cp/ls