LAVAL, Qc - Les candidats désireux d'accéder au poste de maire par intérim à la ville de Laval pourront le faire le mercredi 3 juillet, entre 8 h 30 et 16 h 30.

La décision entourant le processus a été confirmée par M. Marc DeBlois, directeur du Service de la vie communautaire, de la culture et des communications, en début de soirée samedi.

Si plus d'un candidat se manifeste, il y aura vote secret. Si un seul candidat est intéressé à succéder à Alexandre Duplessis, il sera élu par acclamation, a aussi précisé M. DeBlois, dans un courriel.

Les élus de Laval se sont réunis à 18 h, samedi soir en séance extraordinaire pour lancer le processus d'élection du futur maire. La rencontre a été très brève, ne durant qu'une dizaine de minutes tout au plus.

Cette rencontre a eu lieu à peine 24 heures après que le maire intérimaire Alexandre Duplessis eut remis sa démission, en raison d’allégations l’impliquant dans une affaire de services d’escorte. Quelques heures avant sa démission, il avait catégoriquement nié avoir reçu les services sexuels d’une prostituée.

Vendredi soir, à la suite d’une réunion privée des élus, le vice-président du comité exécutif de Laval, Basile Angelopoulos, s’était montré confiant que le prochain maire par intérim puisse être désigné «avant la fin de la semaine prochaine».

La Ville de Laval a été placée sous tutelle le 3 juin dernier.