NOUVELLES

Québec contre le péage sur le nouveau pont Champlain

28/06/2013 11:50 EDT | Actualisé 28/08/2013 05:12 EDT

Le ministre des Transports du Québec, Sylvain Gaudreault, demande à Ottawa de financer entièrement le nouveau pont Champlain et s'oppose au péage.

« Le péage que le gouvernement canadien souhaite implanter sur le nouveau pont suscite d'importantes inquiétudes quant à l'équité de ce mode de financement, ainsi qu'à ses impacts sur la mobilité et sur les autres liens entre Montréal et la Rive-Sud. C'est pourquoi nous demandons que le pont soit entièrement financé à partir des fonds fédéraux, ce qui servirait mieux les citoyens et correspondrait aux responsabilités du gouvernement fédéral en la matière », a indiqué le ministre Gaudreault, qui a fait part jeudi à son homologue fédéral Denis Lebel de la position de son gouvernement sur le futur pont Champlain.

Lors de l'annonce de la décision du gouvernement fédéral de construire un nouveau pont Champlain, en octobre 2011, le ministre Lebel avait déclaré que son gouvernement avait « une préférence marquée » pour la réalisation du projet en partenariat public-privé.

Le gouvernement du Québec a par ailleurs confirmé au gouvernement fédéral sa volonté de voir un système léger sur rail sur la nouvelle structure, « un choix qui s'inscrit dans l'élan gouvernemental pour l'électrification des transports », note le ministre Gaudreault. Cette demande avait également été formulée par la Ville de Montréal en février.

Un concours international d'architecture

Le ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée, souligne par ailleurs que « Québec veut un pont emblématique, une réalisation qui deviendra l'un des symboles de Montréal, une porte d'entrée qui se démarquera par son esthétisme ».

Québec demande ainsi au gouvernement fédéral la tenue d'un concours international d'architecture, ce qui rejoint le souhait de la Ville de Montréal.

Le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, n'a pas encore réagi à la lettre envoyée par Québec, mais il avait déjà indiqué que le pont serait financé par un système de péage et avait refusé de s'engager à tenir un concours international d'architecture en raison des délais.

Le nouveau pont doit en principe être ouvert à la circulation en 2021.

PLUS:rc