La médecine vient de se pencher sur le tout premier cas d'orgasme du pied. Une femme, connue uniquement sous le pseudonyme de "Mrs A", expérimenterait en effet une jouissance toute particulière à l'intérieur de son pied gauche. Et ce, cinq à six fois par jour.

La situation, inédite, serait apparue à la suite de soins intensifs dans cette partie du corps il y a un an et demi. D'après les médecins, le traitement aurait pu perturber les messages nerveux puis amener le cerveau à interpréter une stimulation du pied comme si elle était localisée au niveau du vagin.

Les auteurs du compte-rendu de l'étude menée sur "Mrs A", publiée par le National Centre for Biological Treatment, affirment que la "théorie neurobiologique sous-jacente d'une possible relation entre le pied et les parties génitales n'a, pour le moment, pas été formulée".

Cependant, ils ont remarqué la chose suivante: "En général, les gens sont attirés par de belles jambes et de beaux pieds. Le pied est un symbole érotique, apprécié différemment par chacun".

"Les pensées et sentiments érotiques à l'égard des pieds peuvent être volontairement accentués par la mode et le port de chaussures à talon qui rappellent la position du pied pendant l'orgasme [féminin] - quand les orteils peuvent automatiquement se mettre en flexion plantaire et que le pied peut se cambrer."

Le compte-rendu précise par ailleurs que cet orgasme particulier est différent d'un orgasme classique en plusieurs points:

1. L'orgasme peut se produire sans stimulation sexuelle quelconque
2. L'apparition de l'orgasme est très soudaine et inattendue
3. Sa durée est relativement courte, environ 5 à 6 secondes
4. Il se produit entre 5 et 6 fois par jour
5. Il n'est ressenti que de façon unilatérale, le point de départ étant le pied gauche en remontant parfois derrière le genou ou jusqu'au vagin.

Des caractéristiques si particulières que le phénomène à d'ores et déjà hérité d'une appellation scientifique très sérieuse: le "foot orgasm syndrome" (qu'il sera même possible d'abréger en "FOS" pour les intimes).

également sur le HuffPost:

Loading Slideshow...
  • Soulever des poids

    L'entraînement avec des poids devrait être visé en priorité. Soulever des poids facilite la production de testostérone dans le corps, qui est «l'hormone du sexe». Ne négligez pas les <em>push-ups</em>, <em>sit-ups</em> et autres abdos. En développant vos muscles du haut du corps, vous aurez une plus grande endurance durant l'acte sexuel.

  • Faire des «Kegels»

    Ces fameux exercices sont mieux connus des femmes enceintes, mais ils sont excellents chez les hommes (et femmes non enceintes) également pour renforcer leur plancher pelvien. Il s'agit des muscles qui se contractent quand vous arrêter subitement d'uriner. Avec un plancher pelvien plus musclé, les hommes retardent plus facilement l'éjaculation et les femmes ont un orgasme plus intense. En plus, il est facile de s'entraîner n'importe où: il suffit de contracter les muscles plusieurs fois de suite comme si vouliez arrêter d'uriner.

  • Pratiquer le yoga

    Vous aimeriez pimenter votre vie sexuelle avec quelques nouvelles positions? La pratique du yoga peut vous aider. En vous rendant plus souple pour commencer, et en améliorant votre endurance et votre énergie, et enfin en tonifiant vos muscles pelviens.

  • Faire de la marche rapide

    Selon une étude de l'université de Harvard sur 31 000 hommes de plus de 50 ans, les exercices aérobiques aident à réduire le risque de dysfonction érectile. Même chose chez les femmes, qui peuvent ainsi diminuer leur problème de frigidité en les aidant à se sentir mieux dans leur peau. Les activités aérobiques, qui font notamment brûler beaucoup de calories, aident à réduire considérablement les risques de maladies cardio-vasculaires en améliorant la circulation sanguine... qui aide à atteindre l'orgasme chez les femmes et à garder une érection plus longtemps. Sans oublier que les activités de ce type libèrent des endorphines, des hormones qui détendent et contribuent à augmenter votre performance sexuelle.

  • Nager

    Selon une étude de l'université de Harvard sur 160 nageurs, ceux qui nagent régulièrement encore à 60 ans auraient une vie sexuelle comparable à des gens de 40 ans. La natation améliore l'endurance et donne de l'énergie. Nager peut aussi vous aider à perdre du poids, et à vous muscler de façon harmonieuse (tous les muscles sont entraînés).