NOUVELLES

Des chefs autochtones veulent lancer une association nationale rivale

28/06/2013 12:21 EDT | Actualisé 28/08/2013 05:12 EDT

Les tensions entre certains chefs autochtones et l'Assemblée des Premières Nations (APN), qui les représente nationalement, pourraient culminer le mois prochain avec la création d'un nouveau groupe de représentation.

Le rassemblement national sur les traités à Onion Lake, en Saskatchewan, a lieu du 14 au 18 juillet, en même temps que l'assemblée annuelle de l'APN, à Whitehorse au Yukon. Les participants auront donc un choix à faire entre les deux rencontres. Le rassemblement national sur les traités, auquel des organisateurs du mouvement de revendication autochtone Idle No More ont été invités, attire généralement environ 800 personnes. 

Une copie de l'ordre du jour de la rencontre d'Onion Lake montre que le grand chef de l'Assemblée des chefs du Manitoba, Derek Nepinak, fera une présentation sur l'idée d'un nouveau groupe nommé le National Treaty Alliance.

Il présentera une proposition de mandat, d'énoncé de vision, de conditions pour être membre et d'autres éléments d'une association. Il reviendra ensuite aux personnes présentes durant la présentation de discuter et de débattre de l'idée.

Respect, mais manque de confiance en l'APN

Dans une entrevue, le grand chef Nepinak n'a pas voulu spéculer sur l'issue de la rencontre. Il a indiqué qu'il désirait voir un dialogue qui inclurait tout spécialement la consultation des anciens.

Le représentant manitobain a exprimé son respect pour l'AFN et son chef national, Shawn Atleo, mais a aussi argué qu'il avait eu trop de palabres et pas assez de gestes dans le passé.

Un de ses principaux soucis est l'implantation des traités négociés avec la Couronne. Selon lui, plusieurs problèmes chez les Autochtones, comme les conditions de logement et le partage des revenus de ressources naturelles proviennent du fait que les traités ne sont pas respectés.

Il voudrait que les traités soient au centre des discussions entre les Premières Nations et le fédéral, mais dit que trop souvent, la question est amalgamée à d'autres sujets quand M. Atleo rencontre le premier ministre Stephen Harper.

Rencontre discrète avec le PM

Shawn Atleo a rencontré Stephen Harper le 20 juin dernier. Selon le bureau du premier ministre Harper, ils ont discuté du progrès accompli depuis leur rencontre du 11 janvier dernier et les traités ainsi que l'éducation étaient des sujets de conversation principaux.

La rencontre dans le bureau de M. Harper n'a pas été publicisée et le bureau n'a fourni des détails sur son contenu qu'après que les médias eurent eu vent de son existence et eurent demandé ces détails. Le chef de la nation crie Onion Lake affirme que lui et d'autres sont mécontents de ne pas avoir été avisés de la rencontre récente.

Pour sa part, le chef de la Première Nation Thunderchild, en Saskatchewan, Delbert Wapass, projette de se rendre à la rencontre d'Onion Lake et confie son enthousiasme à l'idée d'une nouvelle association. M. Wapass dit que lui aussi a de la difficulté à avoir confiance en l'APN pour la défense des droits de ceux qu'elle représente.

PLUS:rc