NOUVELLES

Armstrong nuance; McQuaid réplique

28/06/2013 02:39 EDT | Actualisé 27/08/2013 05:12 EDT

Lance Armstrong a déclaré qu'il était impossible de remporter le Tour de France sans dopage. Mais il précise que son affirmation s'applique uniquement à la période où il a dominé la Grande Boucle.

« J'ai été clair avec Stéphane Mandard (journaliste de Le Monde) sur ce sujet. Aujourd'hui? Je n'en ai aucune idée. J'espère que c'est possible. »

C'est du moins l'avis de Cadel Evans. « J'en suis sûr (qu'on peut gagner sans se doper), parce que je l'ai fait », a lancé le gagnant du Tour 2011.

Bernard Hinault, cinq fois vainqueur du Tour dans les années 1970 et 1980, s'est insurgé. « Il faut arrêter de penser que tous les coureurs cyclistes sont des voyous, des drogués ! Moi, ça me désole d'entendre tout ça. Je pense que, quand les gens feront exactement ce qu'ils ont à faire, c'est-à-dire de vrais contrôles dans tous les sports, on va rigoler cinq minutes. »

Armstrong a également accusé le président de l'Union cycliste internationale Pat McQuaid de « tout faire pour éviter le sujet de la commission "vérité et réconciliation" », censée faire la lumière sur la pratique du dopage dans le cyclisme.

McQuaid a estimé que « Lance Armstrong est un opportuniste. Le Tour de France s'élance cette fin de semaine, donc il a décidé d'attaquer le Tour de France à ce moment précis et d'attaquer les institutions. Lance Armstrong est quelqu'un qui ne pense qu'à ses intérêts. »

PLUS:rc