VIDEO

Wimbledon 2013: difficile semaine pour les favoris (VIDÉOS)

27/06/2013 07:04 EDT | Actualisé 27/08/2013 05:12 EDT
AFP

TENNIS - Défaites surprises, avalanche de forfaits et d'abandons, les favoris sont à la peine à Wimbledon cette année. Après Nadal lundi, la sensation est venue mercredi de Roger Federer, battu dès le deuxième tour par l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky, 116e joueur mondial, en quatre sets.

Stakhovsky a mis fin, avec sa victoire 6-7, 7-6, 7-5, 7-6 à l'une des séries les plus incroyables du sport. Depuis Roland-Garros 2004, Federer avait atteint au moins les quarts de finale de chacun des 36 tournois du Grand Chelem qui ont suivi, pour remporter un total de 17 titres majeurs, le dernier sur le même court l'année dernière.

Des images du duel Stakhovsky-Federer :

Chez les femmes, la journée de mercredi a aussi été marquée par une défaite retentissante, celle de Maria Sharapova face à la Portugaise Michelle Larcher de Brito. La 131e mondiale, a de nouveau fait parler d'elle après plusieurs années d'éclipse en éliminant la N.3 mondiale en deux sets 6-3, 6-4.

Record de forfaits et d'abandons

Rien que mercredi, quatre forfaits (Darcis, Cilic, Azarenka, Shvedova) et trois abandons (Tsonga, Isner, Stepanek) sont à déplorer. Un record pour une journée de tournoi du Grand Chelem dans l'ère Open (1968).

Longtemps laissé en paix par son corps, Jo-Wilfried Tsonga a été trahi par son genou et contraint à l'abandon à 2 sets à 1 pour le Letton Ernests Gulbis sur le Central, alors qu'il ne pouvait plus défendre pleinement ses chances depuis une manche. Le Manceau, demi-finaliste des deux dernières éditions, va perdre beaucoup de points à l'ATP. Il espère surtout ne pas revivre le sale temps des blessures et des opérations.

L'abandon de Tsonga :


Un boulevard pour Murray

Après la défaite de Federer, combinée à celles de Nadal et Tsonga, c'est un boulevard qui s'ouvre à Andy Murray, désormais bien seul dans la deuxième partie du tableau où les monstres n'étaient pas ceux qu'on croyait. L'Ecossais s'est qualifié sans trembler pour le troisième tour en battant le Taïwanais Lu Yen-Hsun en trois sets 6-3, 6-3, 7-5, et rencontrera l'Espagnol Tommy Robredo.

En attendant, voici la finale Murray VS Murray que tous les Britanniques espèrent voir à Wimbledon :


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.