Coyotes de Phoenix: Gary Bettman réitère son message à l'endroit du conseil municipal de Glendale

Publication: Mis à jour:
COYOTES
Radio-Canada

Il y avait peut-être une cinquantaine de journalistes au point de presse de Gary Bettman, mais visiblement, le commissaire de la Ligue nationale s'adressait bien moins à eux qu'aux élus de la Ville de Glendale...

Un texte de Guillaume Lefrançois

Bettman a profité de sa tribune pour réitérer une nouvelle fois son message à l'endroit du conseil municipal de la petite ville de l'Arizona.

« On n'a pas préparé de plan B, mais on a beaucoup d'options, a indiqué Bettman au sujet de l'avenir des Coyotes, jeudi. Je vois mal comment, si le conseil municipal nous laisse tomber, on garderait l'équipe à Glendale. On regardera ensuite nos options et elles sont nombreuses. »

Bettman faisait ici référence au bras de fer qui oppose actuellement Glendale au groupe RSE, acheteur potentiel des Coyotes. Les deux clans négocient ardemment une entente qui permettrait aux anciens Jets de demeurer dans le désert et la LNH s'attend à une réponse le 2 juillet. RSE a demandé à la VIlle un vote pour cette date.

Le groupe demanderait un montant de 15 millions de dollars par année, sur 15 ans, à la Ville de Glendale. Plusieurs sources de revenus, telles que des frais supplémentaires sur la vente de billets de hockey et d'autres événements, sur les places de stationnement et sur les produits dérivés seraient redirigées pour couvrir les frais. Une clause pourrait permettre à RSE de mettre fin à l'accord après cinq ans, si les pertes financières excèdent 50 millions de dollars pendant ce délai. Le groupe aurait alors le loisir de déménager la concession s'il le désire.

« Si le conseil ne l'approuve pas et que la transaction ne se règle pas, je crois qu'ils ne joueront plus là », a ajouté Bettman.

Québec ou Seattle?

Si Bettman et son bras droit, Bill Daly, ont été limpides sur Glendale, ils l'ont moins été sur la suite des choses. Peu importe combien d'options compte la liste de la ligue, il a exclusivement été question de Québec et Seattle.

Sur Québec, Daly s'est contenté de dire qu'il « ne faut pas exclure » la possibilité d'un retour dans la Vieille Capitale.

Si retour il y a, il reste à voir quel serait l'impact sur le réaménagement des divisions. Daly a exclu l'option de revenir à deux associations de 15 équipes et veut garder le modèle à 16 équipes dans l'Est et 14 dans l'Ouest. Le commissaire adjoint a ajouté qu'une situation comme l'ont vécue les Jets de Winnipeg ces deux dernières années, soit une équipe placée dans une division qui ne correspond pas à sa géographie, est « possible, mais pas idéale ».

De l'autre côté, Daly a dit « ne pas être au courant » de problèmes avec le vétuste KeyArena qui empêcherait la Ligue nationale de s'installer à Seattle. La capacité hockey de cet aréna quinquagénaire s'élève entre 10 000 et 15 000 sièges, selon les sources. Le plus petit amphithéâtre de la LNH, le MTS Centre de Winnipeg, peut accueillir 15 004 spectateurs.

Dans un cas comme dans l'autre, Bettman et Daly ont assuré qu'il restait suffisamment de temps pour qu'un déménagement ait lieu à temps pour la campagne 2013-2014. Le calendrier de la prochaine saison n'a toujours pas été finalisé, notamment en raison de l'incertitude au sujet de la présence de la LNH aux Jeux olympiques de Sotchi.

Une entente lundi?

Parlant de Sotchi, l'incertitude pourrait devenir une certitude dès lundi. La présence de la LNH sur la scène olympique devrait alors se confirmer.

« On souhaite conclure une entente entre nous, les joueurs, la Fédération internationale de hockey sur glace et le Comité international olympique. On a une rencontre à New York lundi pour conclure cela », a déclaré Bettman.

Il s'agira là d'un aboutissement logique pour la LNH, après le succès obtenu aux Jeux de Vancouver. On devine que le but gagnant de la finale masculine aurait eu moins de résonance dans les médias sportifs s'il avait été marqué par Hnat Domenichelli aux dépens de Benjamin Conz, plutôt que par Sidney Crosby contre Ryan Miller...

Sur le web

Bettman updates Coyotes situation, says NHL has bounced back ...

Gary Bettman says Coyotes could move before next season

Gary Bettman says NHL still hoping Phoenix Coyotes stay in Glendale