Roch Voisine n’avait pas offert de spectacle en français depuis près de 20 ans. Inutile de le mentionner, son retour était donc des plus attendus aux FrancoFolies, d’autant plus que la 25e édition du festival coïncidait avec ses 25 ans de carrière. « Il y a 25 ans, il y avait une chanson qui jouait partout, partout, partout! », a déclaré le vice-président programmation et production des FrancoFolies, Laurent Saulnier, faisant référence au succès fulgurant de la pièce Hélène.

Dès l’apparition du chanteur acadien sur scène, on pouvait entendre les cris aigus de ces dames, contentes de retrouver leur idole de jeunesse. Il a lancé un medley comprenant les titres Là-bas dans l’ombre, La fille de pluie et C’est quoi ton blues. C’était bon de le revoir, ce Roch Voisine. « Bonsoir Montréal ! », a-t-il lancé avant d’attaquer Je resterai là de son album Chaque feu... . Déjà, on entendait dans l’assistance des «Ah! Ça faisait longtemps!»…

À LIRE AUSSI
- Bilan: la barre symbolique du million de visites est dépassée

Même si la place des Festivals n’était pas remplie, la pluie en ayant fait reculer plusieurs, Roch Voisine a su donner l’impression aux braves spectateurs, qu’ils se baladaient sur une route de campagne sous une chaude journée d’été. L’artiste a emprunté de magnifiques pièces du répertoire francophone dont Salut les amoureux (Joe Dassin) et Mille après mille (Gerry Joly / Willie Lamothe); les choix étaient tout désignés pour cette soirée. Il réchauffait les cœurs et attendrissait la foule présente.

Savoir s’entourer

Le chanteur s’est aussi entouré des plus belles voix pour l’occasion. Isabelle Boulay est montée sur scène pour interpréter La berceuse du petit diable en duo avec lui. Plus tard, l’ex-star académicienne Annie Blanchard a chanté Mon tour de te bercer à ses côtés, un clin d’œil musical au Congrès musical acadien qui aura lieu en 2014. Il s’agit de la chanson thème de l’événement.

Sous les parapluies

Même si les parapluies s’ouvraient sur la place des Festivals et que la température n’était pas la plus idéale pour les soirées à la belle étoile, il a enfilé son imperméable orange, puis il est allé jouer quelques morceaux en plein centre de la foule. Moment attendu de tous: il a offert la douce Hélène, pendant que ses plus grands fans s’époumonaient à chanter son tube à tue-tête.

La fin du concert a été des plus captivantes. L’artiste a revisité la festive J’entends frapper de Michel Pagliaro pour bien faire bouger les festivaliers. Puis, il a entonné trois grands succès qu’ils ont pu chanter en harmonie: Pretty Face, Avant de partir et Darlin'. Un court rappel s’en est suivi. La voix de Roch Voisine était parfaitement, parfaitement en santé; il a offert un magnifique retour. Toujours souriant, il a proposé, pour cette dernière soirée du festival, une prestation des plus apaisantes.

EN IMAGES:

Loading Slideshow...
  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Concert de Roch Voisine. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert hommage à Claude Léveillée. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert hommage à Claude Léveillée. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert hommage à Claude Léveillée. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert hommage à Claude Léveillée. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert hommage à Claude Léveillée. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert hommage à Claude Léveillée. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert hommage à Claude Léveillée. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert hommage à Claude Léveillée. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert hommage à Claude Léveillée. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Micoe. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Micoe. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Micoe. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Micoe. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Micoe. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Micoe. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de William Deslauriers. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de William Deslauriers. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de William Deslauriers. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de William Deslauriers. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de William Deslauriers. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de William Deslauriers. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de William Deslauriers. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de William Deslauriers. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de William Deslauriers. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Chantal Archambault. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Chantal Archambault. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Chantal Archambault. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Chantal_Archambault_2013-06-22-4

  • Le concert de Chantal Archambault. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Chantal Archambault. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Chantal Archambault. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Oxmo Puccino en concert. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Oxmo Puccino en concert. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Oxmo Puccino en concert. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Oxmo Puccino en concert. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Oxmo Puccino en concert. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Oxmo Puccino en concert. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Oxmo Puccino en concert. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Oxmo Puccino en concert. (Crédit photo: David Kirouac)