NOUVELLES

Inondations en Alberta : 65 000 Calgariens retournent à la maison

23/06/2013 11:32 EDT | Actualisé 23/08/2013 05:12 EDT

Environ 65 000 Calgariens peuvent retourner à la maison et entamer un nettoyage des dégâts, à la suite des inondations meurtrières en Alberta.

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, en a fait l'annonce dimanche et a réitéré que le niveau de l'eau des rivières Bow et Elbow baissait progressivement.

Jeudi, au moins 175 000 Albertains, dont 75 000 Calgariens, ont dû quitter leurs logements en raison du débordement des rivières, engendré par les fortes pluies.

À Calgary, les habitants de Quarry Park, Riverbend, Douglasdale et Deer Run ont pu regagner leur demeure samedi et le lendemain, cette levée d'ordre d'évacuation s'est étendue aux quartiers Discovery Ridge et Hillhurst. Les espaces verts des quartiers Bridgeland, Westmount/West Hillhurst et ceux du centre-ville peuvent aussi être fréquentés par les Calgariens.

L'état d'urgence est toutefois maintenu dans de nombreuses municipalités du sud de la province à cause des inondations que le gouvernement estime être les pires de l'histoire albertaine.

Environ 60 agences municipales, provinciales et privées travaillent de concert pour gérer la situation de crise et environ 1300 soldats ont été déployés sur les lieux.

Le gouvernement fédéral s'engage à aider les sinistrés jusqu'à la phase de reconstruction, a indiqué le ministre et député de Calgary Sud-Est, Jason Kenney, dimanche.

Les inondations auront d'importantes répercussions sur l'économie canadienne, ajoute M. Kenney.

« Les activités du noyau de l'industrie énergétique canadienne seront au moins suspendues pour une certaine période de temps, alors il y aura des conséquences plus vastes sur le plan économique, engendrées par les inondations », indique-t-il.

Inondations meurtrières

Vendredi, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) avait annoncé que trois corps avaient été repérés dans les eaux de la rivière Highwood près de High River, soit deux femmes dans la trentaine et d'un homme de 52 ans.

Les noms des victimes n'ont pas été dévoilés par la GRC.

PLUS:rc