BIEN-ÊTRE

Le Mondial la Marseillaise veut allier pétanque et culture

20/06/2013 04:02 EDT | Actualisé 20/08/2013 05:12 EDT

Le 52e Mondial la Marseillaise à pétanque, événement sportif et médiatique incontournable du début d'été à Marseille qui se déroulera du 7 au 11 juillet, espère battre un record d'affluence grâce à son association avec Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la Culture.

Après avoir réuni 13.248 joueurs venus de 20 pays en 2012 et 13.872 joueurs de 19 pays, record d'affluence pour sa 50 édition en 2011, les organisateurs espèrent atteindre des chiffres sensiblement identiques, voire un peu supérieurs, ont-ils annoncé jeudi lors d'une conférence de presse.

D'ores et déjà, plus de 4.000 participants ont validé leur inscription sur internet, avec des triplettes venues des Etats-Unis, du Chili, du Mexique, d'Australie, d'Allemagne ou des pays du Maghreb, a expliqué le président du Mondial, Michel Montana.

Cette année, le Mondial a reçu le label MP 2013. "On espère attirer les boulistes vers la culture et les touristes venus pour l'année de la culture vers la pétanque", a indiqué M. Montana.

Les éditions 2011 et 2012 avaient attiré respectivement quelque 150.000 et 100.000 spectateurs.

Créé en 1962 par Paul Ricard en association avec le quotidien La Marseillaise, le premier Mondial n'avait attiré à l'époque que 1.164 joueurs. Il a été popularisé notamment par Yves Mourousi, qui l'a présenté le premier en direct à la télévision en 1985, surnommant l'épreuve le "Roland Garros de la pétanque".

Durant les cinq jours de la compétition, durant lesquels environ 4.400 parties seront disputées, s'affronteront joueurs du dimanche, champions nationaux et internationaux pour la quête de différents trophées.

Les parties se dérouleront principalement dans le Parc Borély ainsi que dans une vingtaine de lieux disséminés dans Marseille, et les finales se tiendront sur le Vieux-Port.

Traditionnellement, la première journée du Mondial est consacré au trophée des artistes, qui réunit de nombreuses célébrités du spectacle, des médias et autres people.

C'est en hommage à l'un de ces artistes, grand amateur de pétanque et inconditionnel du Mondial, le chanteur Henri Salvador, décédé en 2008, que les organisateurs ont créé les "Salvadors" de la pétanque, une sculpture remise chaque année aux vainqueurs du Mondial.

tlg/anb/fm