Myriam Lefebvre Headshot

FrancoFolies 2013: 1995 en mode Paris Sud Minute (ENTREVUE/VIDÉOS)

Publication: Mis à jour:
PARIS SUD MINUTE
Pochette de l'album Paris Sud Minute. (Photo: 1995) | 1995

Certains auront découvert 1995 lors des FrancoFolies 2012; la sensation hip hop de l’heure avait offert deux performances bien marquées dont l’une aux côtés de Imposs. À peine l’entrevue commencée, au bout du fil, Fonky Flav m’arrête: « Montréal, ça a vraiment été un des moments forts de 2012 pour nous ! Vraiment, c’était trop cool ! » Voilà le groupe de retour chez nous; 1995 offrira une prestation au Club Soda ce mercredi pour présenter son album Paris Sud Minute sorti en janvier dernier.

De New York à Paris Sud

Paris Sud Minute, le titre de ce premier album officiel pour 1995, met d’abord en évidence le coin de pays où le collectif a évolué. « C’est un disque qui est assez perso, donc je dirais que Paris Sud, ça nous représentait bien », raconte Fonky Flav. Que ce soit la Porte d’Orléans où les gars se donnent rendez-vous pour partir en tournée, Montparnasse ou la place d’Italie, leurs repères sont nombreux dans ce quartier.

Clin d’œil intéressant à l’expression «New York Minute», Fonky Flav explique cette transposition francilienne par ce rapport avec le temps. En effet, l’expression renvoie à une comparaison, celle du New Yorkais pour qui chaque minute ne représente en fait qu’un instant pour un Texan. « Il se passe tellement de choses en une minute à New York », explique-t-il. « Et je dois aussi dire que pour nous, la référence à la minute, c’est important. On est toujours dernière minute, toujours à la bourre, alors notre rapport avec le temps est assez présent. »

Toujours en retard ? Même pour la production de l’album ? Oui. « On s’était dit 2 novembre, quelque chose comme ça, comme date limite pour les enregistrements. Et à la mi-octobre, on n’était pas si avancé. Ça commençait vraiment à être chaud ! Octobre, novembre, on a vraiment bossé un, deux morceaux complets par jour », admet Fonky Flav.

À nous le rap !

Le résultat n’est pourtant pas moins réussi. Une belle ambiance nocturne se dégage de l’album, notamment dans la pièce titre. Le mélange des 17 morceaux est en soi quelque peu hétérogène, mais reste malgré tout loin d’être bâclé. Les six jeunots ont chacun une forte personnalité ; des goûts communs, des goûts plus personnels. Cela rallie… Dans Paris Sud Minute, on rassemble les générations. Autant les fans de rap actuel que de vieux rap s’y retrouvent. Et 1995 ne tient pas son nom pour rien : le son années 90 est loin de s’édulcorer au fil des pièces, ce qui plaira aux fans. À ce sujet, les six membres du collectif ne s’efforcent pas de créer leurs chansons à la sauce 90’s. Cela va de soi. « On n’a pas de fausse nostalgie, ni de faux purisme ridicule. On aime ce qui a été fait, mais après, on aime aussi ce qui se fait maintenant ».

Paris Sud Minute est un album efficace, sans prétention, qui nous fait voir Paris avec des yeux remplis de lucidité et qui enfin, nous fait oublier son esprit bonbon.

Des jeunes hommes qui ont du cran

Alpha Wann, Areno Jaz, Hologram Lo’, Nekfeu, Sneazzy West et Fonky Flav sont futés; des «petits criss» qui ne se prennent pas la tête, qui n’en font qu’à leur tête et qui ont un mot à dire sur tout. Un exemple de leur entêtement ? Le lancement de Paris Sud Minute. « Au départ, on voulait lancer au début janvier, mais on s’est rendu compte que le 31 décembre c’était un lundi. Et bon, en France, les albums sortent toujours le lundi. Donc, on se disait que c’était un peu du jamais vu, la période des fêtes n’étant pas trop facile pour lancer un album… Mais nous, quand les gens disent un truc, on va faire le contraire ! Alors, c’était un petit pari qu’on se donnait ! »

Même chose lorsqu’on discute de leur extrait, Réel. Les six rappeurs n'ont eu aucune gêne à présenter la pièce dans les émissions télé comme le Grand Journal en France, alors que les paroles invitent à sortir sa tête de l’écran pour vivre la vraie vie. « C’est un peu comme un pied de nez, on aime bien ! ». Réel se veut l’un des morceaux les plus forts de l’album, poursuivant quelque peu dans la lignée bouillonnante qui nous avait permis d’apprécier La Suite l’an dernier.

La jeunesse ne chôme pas

1995 a démarré une importante tournée qui se poursuit toujours et qui se transportera à Montréal cette semaine. Au travers celle-ci, certains membres du collectif travaillent aussi sur des projets solos.

1995 - 19 juin, 19h - Club Soda

Paris Sud Minute, (Universal/Polydor) est actuellement disponible sur iTunes.

EN VIDÉOS:

EN IMAGES:

Close
FrancoFolies: 17 juin 2013
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée