Si les prévisions de Dame Nature ne sont pas très réjouissantes ces temps-ci, la chaleur que l’on retrouve dans la musique de Set & Match saura vous faire oublier la météo durant un instant. Le trio hip hop de Montpellier débarque à Montréal pour présenter son album Tudo Bem qui sortira le 1er juillet.

Le groupe français Set & Match est assurément un trio de party qui sait faire la fête et profiter de sa jeunesse. Les textes sont directs et sur le plan sonore, on ressent rapidement des influences américaines se collant aux soirées alcoolisées, à la plage et aux gangs de rue. La pièce MTP Bop A Lula, hymne composé pour leur ville, témoigne de cette envie d’entraîner le public à se déhancher. « Laisse nous gratter ta teuf ou je pisse devant ta porte » et « Si mon voisin se plaint du son et bien qu’il déménage » sont des exemples du rap offensif mais festif que propose la formation.

Le Huffington Post Québec s’est entretenu avec Bunk, un des membres du trio. Découvrez Set & Match en quelques questions.

Q. Heureux de prendre part aux FrancoFolies?
R. Oui, certainement! C’est la première fois qu’on traverse l’Atlantique grâce à la musique. Après, il y a un certain stress, mais on ne dit que du bien du Québec, donc on n’est pas du tout fébrile. Le public le plus chiant, c’est le public français donc, ça ne peut que bien se passer! (Rires)

Q. Vous chantez en français, mais si on écoutait votre musique sans les paroles, on pourrait jurer qu’il s’agit de hip hop anglophone. Écoutez-vous du franco?
R. C’est vrai qu’on n’écoute pas énormément de franco. On écoute du rap depuis longtemps et je pense qu’on est aussi influencé par d’autres groupes plus pop. Cela dit, j’aime bien écouter du rock des années 70. Nos influences, cela peut être A$AP Rocky ou d’autres rappeurs américains. On est très bercé par les mouvances actuelles et quelques mouvances un peu plus old school. Et comme on est trois, on a tous des influences qui s’entrecroisent.

Q. Une des pièces de Tudo Bem s’intitule Résolutions. Est-ce votre propre liste de choses à accomplir ou à ne plus faire?
R. On écrit notre propre vie, mais on s’y insère parfois comme des personnages dans des situations qui se rapprochent de la fiction. J’ai envie de dire qu’on a beaucoup tourné ces derniers temps. On a un peu calmé tout se qui pourrait nous détourner du sérieux, mais Résolutions, ce n’est pas vraiment introspectif. C’est un prétexte pour parler des vices qui nous entourent et dire qu’il ne faut pas abuser.

LES TROIS QUESTIONS HUFFPOST
1. Quel artiste suggéreriez-vous aux Montréalais d’aller voir durant les FrancoFolies, mis à part vous ?
R. 1995
2. Quel endroit aimeriez-vous visiter à Montréal ?
R. On ira au Stade olympique, sur le Mont-Royal et dans les ruelles. On y tournera même un clip pour une pièce de notre disque.
3. Nommez un mot de la langue française pour décrire votre œuvre.
R. Profiter

Q. Vous êtes tout de même des personnes qui aimez bien faire la fête. Est-ce difficile de vous discipliner à certains moments pour votre musique ?
R. On est obligé. On vit le tourbillon professionnel et on vit la fête. Il y a toujours des jeux de séduction avec des femmes… La musique, c’est un peu le péché. Surtout la nôtre, avec nos paroles et tout ça! Évidemment, on est obligé d’équilibrer et d’avoir du sérieux. C’est joli d’écrire la débauche, la fête, les filles et le soleil, mais derrière, si ce n’était pas sérieux dans la production musicale, l’écriture et les clips, effectivement, on n’y arriverait pas. On exagère beaucoup de choses, mais bon, c’est vrai qu’on sait quand même faire la fête.

Q. Vous ne quitteriez Montpellier pour rien au monde. À quoi ressemble une journée dans la vie de Set & Match ?
R. Avec Jiddy, vous vous lèverez vers 15h et ensuite vous traînerez un peu dans votre chambre. Vous finirez par faire un peu de son, puis sortir et aller voir quelques groupes d’amis. Avec Faktiss, vous allez traîner en ville, vous passerez beaucoup de temps sur Internet à «digger» des sons. De mon côté, je passe pas mal de temps au téléphone et sinon, j’adore me faire à bouffer. Je crois qu’on finirait tous par se retrouver en terrasse parce qu’à Montpellier, les gens sortent. Les gens vivent toujours dehors en fait.

Q. À quoi peut-on s’attendre de votre spectacle aux FrancoFolies?
R. Ça bouge pas mal. Nos morceaux qui ont eu un peu plus de renommée en France sont des morceaux assez lents. Contrairement à ces chansons, sur scène, on y a mis une dimension très dynamique. On essaie de faire participer le public.

Set & Match - 16 juin, 20h et 22h - Scène La Presse+

EN VIDÉO :

EN IMAGES :

Loading Slideshow...
  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Dumas. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de David Giguère. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de David Giguère. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de David Giguère. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de David Giguère. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de David Giguère. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de David Giguère. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de David Giguère. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Jipé Dalpé. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Jipé Dalpé. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Jipé Dalpé. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Jipé Dalpé. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Jipé Dalpé et Daran. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Jipé Dalpé et Daran. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Daran. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Philippe Brach. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Philippe Brach. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Philippe Brach. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Philippe Brach. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Philippe Brach. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Zaho. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Zaho. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Zaho. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Zaho. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Zaho. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Zaho. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de Zaho. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de La Bronze. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de La Bronze. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de La Bronze. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de La Bronze. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de La Bronze. (Crédit photo: David Kirouac)

  • Le concert de La Bronze. (Crédit photo: David Kirouac)